Dakar, 26 juil (APS) – Un atelier de sensibilisation des parlementaires, des Hauts conseillers territoriaux et des membres du Conseil économique, social et environnemental (CESE) sur les politiques et normes de transparence dans la gouvernance des pêches s’est ouvert, mercredi, à Dakar, a constaté l’APS.

Des parlementaires et élus de la Gambie, de la Mauritanie, du Cap-Vert, de la Guinée Bissau, entre autres, prennent part à la rencontre.

”L’objectif général de cet atelier est de mettre à disposition des parlementaires, les hauts conseils et les membres du conseil économique, social et environnementale (CESE) d’outils pour mieux comprendre les enjeux de la transparence dans la gestion de pèches”, a confié Ahmed Senhoury, le directeur exécutif du Partenariat régional pour la conservation de la zone côtière et Marine (PRCM)

Selon lui, il est nécessaire de sensibiliser ces élus et conseillers sur l’importance de la pèche au Sénégal et sur les enjeux de la transparence et de la bonne gouvernance pour mieux faire face aux problématiques de durabilité des ressources.

M. Senhoury a souligné que l’atelier permettra de partager et faire connaître aux participants le niveau d’application des normes et standard de transparence et de bonne gouvernance des pêches au Sénégal.

Il a estimé que les parlementaires, les élus locaux et les responsables des collectivités territoriales doivent être outillés pour mieux comprendre l’importance de la pèche au Sénégal et les enjeux de la transparence pour ”aider à la prise de décision politique pour une gestion durable, au bénéfice de la population”.

Mamadou Woury Baillo Diallo, président de l’Association des élus locaux a pour sa part relevé que la transparence n’était pas juste une affaire d’Etat et que tous les acteurs du secteur de la pêche sont concernés par les normes de transparence.

”Il ne peut pas y avoir de perte dans la transparence, il y a que des opportunité et des gains”, a soutenu M. Diallo, soulignant que ”le Sénégal a déjà les outils qui garantissent la transparence; il nous est demandé juste de pouvoir intégrer les normes internationales”.

Une feuille de route sera élaborée au terme de l’atelier pour ”planifier et suivre les actions à mener par les différentes entités participantes pour accélérer l’adhésion effective du Sénégal à l’initiative pour la transparence des pêches (FITI)”.

AFD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…