Dakar, 12 oct (APS) – Des députés de la commission énergie et ressources minérales de l’Assemblée nationale ont plaidé, mercredi, pour une valorisation des produits et services de Petrosen Trading &Service afin d’aider cette entreprise nationale à se développer.

‘’Ce plaidoyer, nous allons le porter pour que les Sénégalais sachent qu’il y a une société nationale qui nous appartient et dont nous devons tous en faire la promotion”, a soutenu Abass Fall, député à l’Assemblée nationale et président de la commission énergie et ressources minérales.

Il s’exprimait en marge d’une visite de ladite commission à la station d’essence de PETROSEN Trading and Services à Diamniadio.

Les représentants de l’hémicycle ont initié cette visite pour mieux connaitre les missions de petrosen holding ainsi que ses projets.

‘’Pour nous, cette visite est agréable et nous a permis de comprendre énormément de choses et nous allons porter le plaidoyer un peu partout pour que petrosen puisse être leader dans le domaine de la distribution”, a indiqué M. Fall, député de la coalition Yewwi askan wi (opposition).

Abas Fall, membre de Pastef, a jugé ”inacceptable qu’une société étrangère puisse avoir le jackpot’’ au moment où une société nationale a des problèmes pour se développer.

Il a indiqué que depuis une année, la commission énergie et ressources minérales de l’Assemblée nationale travaille sur les questions liées aux hydrocarbures.

Lors de la première étape de cette visite guidée, les responsables de petrosen holding ont présenté la station de petrosen trading et services qui en dehors de la vente de carburant, propose d’autres services comme la restauration, la vente de pièces détachées ainsi que celle de divers produits de consommation.

‘’Nous les exhortons quand même à continuer à réfléchir sur l’accroissement de la qualité car les Sénégalais pensent que tout ce qui se fait ailleurs est meilleur que ce qui se fait ici donc l’enjeu, c’est le défi de la qualité à tous les niveaux’’, a lancé Abass Fall à l’endroit des responsables de petrosen.

Selon lui, il faut faciliter à petrosen holding l’accès au foncier pour permettre à la société d’implanter un peu partout ses stations-services.

‘’Les maires doivent aider petrosen à avoir accès aux terrains ; il faut au moins un régime préférentiel pour petrosen et c’est une réflexion qui doit être faite au niveau de toutes les instances pour lui permettre d’évoluer très rapidement’’, a-t-il plaidé.

Adama Diallo, directeur général de petrosen holding, a souligné la nécessité d’avoir ”un plan stratégique qui va dégager l’ambition dans les 10 prochaines années”.

‘’C’est pourquoi quand j’ai été nommé à la tête de petrosen holding, nous avons dit qu’il nous faut un plan stratégique qui va dégager l’ambition dans les 10 prochaines années, d’être le premier employeur public derrière l’Etat’’, a déclaré Adama Diallo lors d’une séance de travail, dans les locaux de la société, avec les députés de la commission énergie et ressources minérales.

Un moment de partages et d’échanges a suivi la visite à Diamniadio. Une occasion pour les responsables de petrosen de présenter leurs projets et réalisations et la façon dont ils vont être déroulés à travers une ‘’gouvernance inclusive’’ pour permettre à chaque Sénégalais de ‘’se sentir concerné’ par le pétrole et le gaz.

‘’Petrosen est dans la formation, la recherche, l’exploitation et le raffinage donc toute la chaine pétrogazière”, a expliqué M. Diallo.

‘’Il faut comprendre que quand on a des découvertes aussi importantes (….) avec le gaz par exemple qui nous placent à la 5ème position africaine et à la 27eme au niveau mondial, on a un espoir que l’exploitation de ces ressources naturelles vont améliorer le bien-être des Sénégalais’’, a soutenu Manar Sall directeur général de petrosen trading et services.

Il a rappelé que dans la Constitution, ”il est dit que les ressources naturelles appartiennent au peuple”.

Selon lui, ”améliorer le bien-être des Sénégalais, c’est dans la distribution de ces produits- là afin que tous les Sénégalais puissent accéder à ces pétroliers et gaziers’’.

Il a expliqué que l’objectif de Petrosen est d’être ”la première compagnie pétrolière du Sénégal”.

‘’Pour ce faire on doit avoir le maximum de stations et on est en train de mailler le territoire afin que les Sénégalais puissent avoir une station dans un rayon de 20kms car aujourd’hui il y a encore des Sénégalais qui doivent faire des kilomètres pour trouver une station’’, a-t-il annoncé.

Il a indiqué que l’objectif est d’avoir 150 stations-services en 5 ans.

Petrosen projette de se lancer dans la commercialisation de bouteilles de gaz butane qui d’après ses responsables seront ”très fiables”.

Les responsables de petrosen trading ont également informé les députés d’un projet d’usine d’engrais azoté capable de produire 1,2 millions de tonne par an. Le coût de développement de ce projet est fixé à 4 millIons de dollars US.

Au sortir de cette journée, les députés, ”satisfaits” des réponses, ont reconnu ”avoir beaucoup appris” et ont surtout décidé de participer ‘’activement’’ au développement de Petrosen holding.

La Société des pétroles du Sénégal (Petrosen), société anonyme à participation publique majoritaire, est ‘’l’instrument d’application de la politique pétrolière de l’Etat’’, lit-on sur son site.

Elle a en charge ‘’la promotion, la recherche et l’exploitation de ressources en hydrocarbures, le raffinage, le stockage, la commercialisation, la distribution, le transport des produits pétroliers et les activités industrielles’’.

Avec l’exploitation du pétrole et du gaz, l’Etat a engagé depuis 2019 un processus qui a abouti à la transformation de la société en un groupe (Petrosen holding) qui comprend deux filiales :  Petrosen Exploitation&Production, spécialisée dans les activités amont et intermédiaire des hydrocarbures, et Petrosen Trading &Service, axée sur le trading et les services pétroliers.

MFD/OID

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SANTE-PREVENTION / Pèlerins positifs au coronavirus : Ibrahima Sy appelle les populations  au respect strict des mesures préventives

Diass,  (Mbour) 23 juin (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action a invité dimanche l…