Dakar, 6 avr (APS) – Daouda Ngom, nouveau ministre de l’Environnement et de la Transition écologique, est un homme du sérail dont les compétences de chercheur sont bienvenues pour piloter un domaine crucial pour la survie du monde et de la vie sur terre.

Professeur titulaire d’écologie appliquée, cet enseignant-chercheur dirigeait le Laboratoire d’écologie et d’éco-hydrologie du département de biologie végétale de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), avant sa nomination, vendredi, dans le premier gouvernement du président Bassirou Diomaye Faye.

Il a été aussi en charge de la formation doctorale “Ecologie et Agroforesterie” de l’Ecole doctorale Sciences de la vie, de la santé et de l’environnement de l’UCAD.

Expert consultant en environnement, Daouda Ngom est membre du Groupe de travail technique de l’Unesco sur le zonage des réserves de biosphère.

Plusieurs de ses travaux de recherche portent à ce titre sur les écosystèmes sylvopastoraux, les parcs agroforestiers et les réserves de biosphère.

Daouda Ngom a de même encadré plusieurs thèses de doctorat et de master, sans compter qu’il compte à son actif une cinquantaine de publications scientifiques.

Son parcours professionnel l’a par ailleurs conduit à assurer les fonctions de chef de l’Unité de formation et de recherche (UFR) Sciences et technologie du département agroforesterie de l’université Assane Seck de Ziguinchor (UASZ).

Le nouveau ministre de l’Environnement et de la Transition écologique est chevalier de l’Ordre national du Lion du Sénégal (2016) et commandeur de l’Ordre national du mérite de l’éducation de la République de Côte d’Ivoire (2019).

AB/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Le Djilor à Ziguinchor avec 300 containers pour entamer l’évacuation de la production d’anacarde

Ziguinchor, 28 mai (APS) – Le navire le ”Djilor” a accosté lundi au port…