Sédhiou, 24 juil (APS) – El Hadj Morikéba Touré, reconduit ce week-end à la tête de l’association des chefs et guides religieux de la région du Pakao, dans la région de Sédhiou (sud), a pris l’engagement de ”travailler d’arrache-pied pour la stabilité” sociale et la préservation de la paix au Sénégal.

“Au cours de mon nouveau mandat, mon équipe et moi allons travailler surtout pour la stabilité du pays en accentuant nos activités, notamment sur la sensibilisation et les concertations avec des personnes-ressources”, a-t-il déclaré.

Il intervenait à l’issue d’une assemblée générale de renouvellement des instances de l’association des chefs et guides religieux de Sédhiou.

Cette AG était également organisée pour dégager des plans d’action pour la restauration de la paix au Sénégal.

 

Ce renouvellement de bureau vise par ailleurs à “redynamiser l’équipe [de l’association] pour qu’elle puisse mener efficacement des actions liées au développement des secteurs agricole, de l’élevage, de la pêche […]”, au-delà de l’objectif consistant à restaurer la paix au Sénégal, pour “permettre à des citoyens de vivre dans la quiétude”, a ajouté El Hadj Morikéba Touré.

“Même si nous avons toujours joué le rôle de régulateurs sociaux dans des situations de crise, il est souhaitable aussi de redoubler d’efforts en cette période de crise”, a indiqué le guide religieux.

Se réjouissant du travail des autorités religieuses, Cheikh Aliou Souané, éminent guide religieux de Diana-Bah, a de son côté pris l’engagement de conduire une médiation pour faire instaurer le dialogue entre l’opposant Ousmane Sonko, leader du parti PASTEF, et le chef de l’État, Macky Sall, “pour l’intérêt du pays”.

“J’ai toujours souhaité voir mon fils Ousmane Sonko travailler avec le président Macky Sall uniquement pour le développement du pays”, a dit le marabout, ajoutant qu’il est “vraiment possible” d’arriver à cela, “étant tous Sénégalais.”

Plusieurs chefs religieux et responsables d’organisations islamiques ont pris part à cette assemblée générale à laquelle étaient également présentes des personnalités de la société civile.

OB/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…