De l’envoyée spéciale de l’APS : Sokhna Khadydiatou Sakho

Genève, 31 mai (APS) – Le Sénégal, par la voix de son responsable des opérations d’urgence sanitaire, a appelé, vendredi, à Genève, à plus de solidarité entre les pays africains, pour mieux affiner les stratégies de prévention, de détection et de réponse aux crises sanitaires.

“Pour renforcer notre région, nous appelons à plus de solidarité avec un renforcement des pays pour mieux affiner les stratégies de prévention, de détection et de réponse” à apporter aux crises sanitaires, a déclaré le directeur du centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS) du Sénégal, le docteur Papa Samba Dièye.

Il présentait la déclaration du Sénégal à la commission de l’assemblée mondiale de la santé sur “l’action de l’OMS dans les situations d’urgence de santé publique : préparation et riposte”.

Cette session s’inscrit dans le cadre de la 77e assemblée mondiale de la santé (27 mai-1er juin), axée sur le thème ”Un monde mobilisé pour la santé, la santé pour tous”.

Selon docteur Papa Samba Dièye, “l’augmentation des situations d’urgence aigue, leur complexité et le nombre croissant de personnes ayant besoin de soutien humanitaire sont préoccupants”. 

“Nous avons noté dans la région africaine la prédominance des urgences infectieuses”, a relevé le directeur du centre des opérations d’urgence sanitaire (COUS) du Sénégal, selon lequel “les conséquences négatives de la pandémie de la COVID19 sur nos systèmes de santé sont toujours présentes”.

“Ainsi, a ajouté docteur Dièye, nous devons travailler au renforcement durable de nos systèmes de santé, notamment dans les domaines du laboratoire et de la prévention, surtout la prévention vaccinale”.

De même, “le renforcement des équipes d’intervention rapide, des équipes médicales d’urgence, et l’intégration de ces deux équipes constituent à nos yeux des chantiers importants pour soutenir nos efforts en matière de réponse”.

Dans ce cadre, a-t-il poursuivi, le Sénégal “travaille au développement des équipes d’intervention rapide au niveau local pour plus de rapidité à la réponse aux urgences”.

“Le Sénégal travaille aussi à la certification de notre équipe médicale d’urgence de type 2 qui pourrait être déployée avec une importante logistique aussi bien au niveau national qu’international”, a indiqué docteur Papa Samba Dièye.

Il a réaffirmé l’engagement de la partie sénégalaise “à travailler pour le renforcement de la sécurité sanitaire mondiale”, disant prendre acte du rapport du directeur général de l’OMS sur les actions de cette organisation dans le domaine de la prévention.

Il a rappelé que la problématique de la prévention doit tenir compte des changements climatiques et des phénomènes climatiques extrêmes qui constituent une source importante d’urgences aigues.

SKS/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-TABASKI / Dagana : les marchés bien approvisionnés en denrées de première nécessité (service commerce)

Dagana, 14 Juin ( APS) – Les marchés de Dagana sont bien approvisionnés en denrées d…