Thiès, 17 jan (APS) – Différents acteurs membres d’une plateforme de lutte contre la Covid-19 sont en conclave à Thiès, pour trois jours, afin d’actualiser les supports et messages existants, en vue de l’intégration de la vaccination contre cette pathologie dans les soins de santé primaire.

En plus d’agents du Service national de l’éducation sanitaire et sociale (SNEISS), organisateur de cet atelier, des représentants de différentes entités du ministère de la Santé, du Conseil national de la sécurité sanitaire mondiale, du Centre d’opérations d’urgence sanitaire (COUS), de l’USAID Breakthrough Action, partenaire financier de cette activité prennent part à cette rencontre.

”A l’issue de ces trois jours, des supports de communication seront produits. Cela nous permettra de continuer cette vaste campagne de communication, d’information et de mobilisation de nos compatriotes, pour l’adoption de bons comportements par rapport à cette pandémie”, a dit le directeur du SNEISS, Lamine Bara Gaye.

En plus de la Covid-19, les supports serviront à sensibiliser aussi sur deux maladies zoonotiques que sont la rage et la grippe aviaire.

M. Gaye s’est dit ”convaincu” que compte tenu de la qualité et de l’expertise des participants, des supports de qualité seront produits, au terme des travaux. Il en a profité pour lancer un appel à l’endroit des populations, pour la vigilance, le port du masque, dans un contexte de réapparition de foyers dans certaines parties du monde, et vu la mobilité des personnes à l’échelle internationale.

”Nous avons constaté ces derniers temps une résurgence des cas de Covid dans le monde, et quelques balbutiements dans le pays”, a ajouté Lamine Bara Gaye.

Relevant d’ailleurs que ”la maladie n’a pas encore quitté notre pays”, Gaye  a noté que la production de ces supports permettra ensuite  de ”passer à l’offensive” dans la communication.

”La vaccination est toujours de rigueur, nous continuons la communication partout, il y a de des doses de vaccin et les partenaires sont à nos côtés”, a poursuivi Lamine Bara Gaye relevant que c’est grâce à ces actions combinées que le pays a ” tenu tête” à cette pandémie.

Pour le docteur vétérinaire Amadou Bassirou Fall qui représentait le Conseil national de la sécurité sanitaire mondiale, logé à la Primature, le moment n’est pas au relâchement.

”Nous ne devons pas baisser la garde, nous devons maintenir les comportements préconisés durant la pandémie, notamment les gestes barrière”, a t-il dit.

Pour Mame Diarra Faye de l’USAID, ”depuis la levée de l’état d’urgence sanitaire mondial, par l’OMS, l’enjeu, c’est la routinisation, avec un focus sur les personnes vulnérables qu’il faut protéger contre les formes graves”.

Le Sénégal avait lancé en février 2021, une campagne de vaccination contre la Covid-19, qui a été confrontée aux ”rumeurs et fausses informations qui ont été à l’origine des facteurs limitants l’adhésion des populations”, note le SNEISS dans un document.

”L’efficacité des vaccins est au cœur des débats dans les réseaux sociaux, les médias classiques et dans les foyers”, poursuit le texte, soulignant que ”malgré tous les efforts consentis, le Sénégal n’a pas pu atteindre le taux de couverture vaccinale telle que recommandée par l’OMS afin de garantir une immunité collective à la population”.

Le document note que le gouvernement du Sénégal a décidé de ”poursuivre sa politique de protection des populations contre la Covid-19 par l’intégration de la vaccination dans toutes les interventions de soins de santé primaires”.

Pendant ces trois jours, les participants produiront, pour ce qui est de la Covid-19, deux affiches, une fiche technique, deux déclarations télévisées et deux spots radios.

Des outils similaires seront aussi élaborés pour des besoins de sensibilisation sur la rage et la grippe aviaire.


ADI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…