Dakar, 20 juil (APS) – Le Nigeria, l’un des quatre représentants de l’Afrique à la coupe du monde féminine qui a démarré ce jeudi en Australie, sera opposé vendredi à 2 h 30 GMT, au Canada.

Cette année, le Mondial féminin de football, qui en est à sa neuvième édition, se tient en Australie et en Nouvelle-Zélande. Trente-deux équipes y prennent part pour la première fois.

Le continent africain est représenté par l’Afrique du Sud, le Maroc, le Nigeria et la Zambie.

Dans cette édition de la Coupe du monde féminine, qui se poursuivra jusqu’au 20 août, le Nigeria partage la poule B avec l’Australie et l’Irlande.

Les Super Falcons ont pour capitaine l’attaquante Asisat Oshoala, quintuple lauréate du trophée de la meilleure joueuse de la Confédération africaine de football.

La Zambie, troisième lors de la dernière édition de la Coupe d’Afrique des nations féminine, va entamer la compétition mondiale samedi à 7 h GMT, contre le Japon, le vainqueur de l’édition 2011.

La Zambie partage la poule C aussi avec la Croatie et l’Espagne.

Les Zambiennes pourront compter sur la jeune attaquante Barbra Banda pour tenter de remporter le Mondial féminin 2023.

L’Afrique du Sud, championne d’Afrique en titre, va rencontrer la Suède, dimanche à 5 h GMT. Les Suédoises ont pris la troisième place de la dernière édition, celle de 2019, qui a eu lieu en France.

Les Banyana Banyana d’Afrique du Sud, avec leur célèbre attaquante Thembi Kgatlana (27 ans), vont s’opposer aussi aux Argentines et aux Italiennes, qui font partie de la poule G.*

Finaliste de la CAN 2022, qui s’est déroulée chez lui, le Maroc sera la dernière sélection africaine à entrer en lice. Les Lionnes de l’Atlas défieront l’Allemagne, une double championne du monde (2003 et 2007).

La Colombie et la Corée du Sud sont dans la poule H, celle du Maroc.

Pour sa première participation à cette compétition, l’équipe du Maroc pourra compter sur la meilleure joueuse de la CAN 2022, le milieu de terrain (32 ans) Ghizlane Chebbak.

Les États-Unis sont la nation la plus titrée avec quatre trophées (1991, 1999, 2015 et 2019).

Seuls quatre pays ont remporté la Coupe du monde féminine : l’Allemagne (2003 et 2007), la Norvège (1995), le Japon (2011) et les États-Unis.

SK/ESF/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Les qualités d’un sportif de haut niveau au menu d’une conférence à Saint-Louis

Saint-Louis, 19 avr (APS) – Les qualités requises chez un sportif de haut niveau, ont été …