Dakar, 20 août (APS) – Le président de la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP), Mouhamed Djibril Wade, s’est réjoui du “bon comportement” et de la “sportivité” des supporters du Stade de Mbour et de Teungueth FC, lors de la finale de la Coupe de la Ligue jouée samedi au stade Lat Dior de Thiès.

L’équipe rufisquoise a remporté son premier trophée de Coupe de la Ligue en battant celle de Mbour au terme de la séance des tirs au but (3 tirs à 0).

“L’enjeu de cette finale était moins sportif. L’enjeu était sur les gradins avec le comportement des supporters des deux équipes. Ils sont venus en masse et la sportivité a dominé”, a-t-il dit au terme de la finale.

Selon lui, les joueurs de Teungueth FC ‘’avaient un ascendant psychologique. Ils ont gagné et nous encourageons le Stade de Mbour”.

Mouhamed Djibril Wade s’est aussi félicité de la reprise de la Coupe de la Ligue, après trois années de pause. La dernière compétition, organisée en 2019, avait été remportée par Diambars. “La reprise de la Coupe de la Ligue est une bonne chose. Elle va augmenter le nombre de matchs de la saison pour les équipes”, a-t-il salué.

Réussir le défi de la sportivité  

“Nous sommes en avance sur le plan sponsoring, cette année. Sur le plan du jeu aussi puisque sur plus de 300 matchs joués, seuls six ont connu des problèmes : un match au niveau de la Coupe de la Ligue et cinq matchs en championnat”, a relevé Mouhamed Djibril Wade.

Le président de la LSFP a promis que l’année prochaine, la ligue se donnera comme objectif d’avoir moins de cas de violence dans les stades. “Il faut y aller pas à pas et investir sur les supporters et le public. D’autres pays comme l’Angleterre ont eu des publics plus chauds, et pourtant, ils ont réussi la bataille de la sportivité. Ce que nous avons eu lors de cette finale, augure de belles choses”, s’est-il réjoui.

Innovations et délocalisation des compétitions

“L’année dernière, nous avions terminé les compétitions au mois de juin. Cette année, nous devions finir en début juillet, mais la tension socio-politique du pays a retardé le déroulement des matchs. Nous avions aussi des difficultés par rapport au règlement autorisant une équipe qui compte moins de quatre joueurs sur son effectif à demander le report du match. Nous allons retirer ce règlement de nos textes, sinon l’année prochaine, nous terminerons au mois de juin”, a-t-il déclaré.

Mouhamed Djibril Wade Wade a aussi annoncé des innovations pour la saison prochaine, comme l’organisation des week-end ou des samedis du football local. “Nous avons le stade Lat Dior et celui d’Abdoulaye Wade. Nous allons jouer trois ou quatre matchs au stade de Diamniadio et les autres grands matchs à Thiès ou Mbour. Nous allons aussi voir comment continuer à jouer durant le mois de ramadan. Maintenant, il faudra travailler à ce que les stades soient éclairés”, a-t-il affirmé.

Selon lui, “le football local est en train de se délocaliser. Fatick va rejoindre la Ligue 1 (avec Jamono de Fatick promu). Les équipes de Thiès sont là. Les clubs de l’intérieur du pays sont en train d’augmenter, et bientôt, nous allons faire le maillage du territoire national. Nous attendons pour bientôt une équipe de Matam, de Kaolack et de Tambacounda. Bambey (Diourbel) est venu en National 1 et peut-être que l’année prochaine, elle viendra en Ligue 2”.

SK/ASG

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Kaffrine : un élève meurt par noyade à Diogo

Kaffrine, 19 juil (APS) – Un élève de 15 ans est décédé, jeudi, par noyade, dans une…