Dakar, 8 mai (APS) – Le ministre de la Santé et de l’Action sociale, Ibrahima Sy, a promis de travailler désormais avec la Direction de la protection civile pour tout projet de construction d’infrastructures sanitaires au Sénégal..

‘’Par rapport à la construction des édifices de santé, nous allons être très regardants. Personnellement, je travaillerai pour les constructions d’édifices sanitaires à venir avec la Direction de la protection civile’’, a-t-il dit à la clôture de la réunion annuelle conjointe du secteur de la santé.

Au moment de visiter les chantiers, ‘’des membres de ladite direction seront avec nous pour nous donner des conseils et voir si les entreprises ont réellement respecté les cahiers de charge’’, a-t-il indiqué.

‘’Il s’agit d’une chose qui me tient à cœur’’, a-t-il insisté, rappelant l’importance de la redevabilité et de la responsabilité.

‘’Je trouve dommage qu’on construise des bâtiments, et au bout de quatre à cinq ans, qu’on dise qu’on doit les démolir, alors que c’est l’argent du contribuable. Ce sont des investissements coûteux’’, a regretté le ministre de la Santé.

‘’Nous ne sommes pas là pour enrichir des entreprises privées, mais pour travailler pour le Sénégal et le secteur de la santé’’, a-t-il précisé.

Pour lui, chacun doit prendre ses responsabilités, ‘’les entreprises, le ministère de la santé, pour que les édifices construits soient aux normes’’.

Concernant l’emplacement des infrastructures, Ibrahima Sy dit trouver ‘’aberrant’’ qu’on ait à Kolda un hôpital construit dans une zone inondable.  ‘’Ce sont des investissements qui sont perdus par le système de santé”, a-t-il fustigé, estimant qu’il est important ”d’opérer une rupture dans ce sens-là”.

NSS/SKS/ASG/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-MINES / Contenu local : 40 femmes du Bosséa formées à la teinture et à la saponification

Thilogne, 17 mai (APS) – Le Forum civil a formé une quarantaine de femmes issues des…