Matam, 4 avr (APS) – Le gouverneur de la région de Matam, Mouhamadou Moctar Watt, a cité les forces armées comme un exemple de brassage devant servir de ciment à la cohésion nationale.

”La région constitue un exemple à travers le thème de cette année axé sur +les forces armées au cœur de la cohésion nationale+ avec la fête traditionnelle organisée par le 3ème bataillon établi au camp de Ourossogui. A chaque occasion, les éléments de ce bataillon nous gratifient d’un plateau culturel’’, a-t-il dit.

Le chef de l’exécutif régional s’exprimait lors de la cérémonie de levée des couleurs organisée à Matam, à l’occasion de la célébration du 64ème anniversaire de l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale.

La célébration de la fête de l’indépendance, comme partout ailleurs dans le pays, a été marquée à Matam par une levée des couleurs au jardin public sis en face de la résidence du gouverneur, en présence du préfet de Matam, Souleymane Ndiaye et des autorités militaires et paramilitaires.

Selon M. Watt, c’est à travers cette activité initiée par les Forces armées qu’on ”distingue l’ensemble des expressions culturelles des ethnies de notre pays”.

‘’En dépit d’avoir fait le choix du port des armes, ils sont également conscients de leurs origines diverses et n’ont qu’un seul but et une finalité, à savoir défendre notre pays, être au service de la République et du citoyen’’, a-t-il fait savoir.

Une cérémonie similaire a été également organisée dans les départements de Kanel et Ranérou.

AT/OID/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL--COLLECTIVITES-ENVIRONNEMENT / Touba se prépare à reboiser 80 000 plants sur 50 kilomètres (ministre)

Touba, 22 juil (APS) – La ville de Touba (centre) se prépare à reboiser près de 80 0…