Louga, 21 juin (APS) – L’examen du Certificat de fin d’études élémentaire (CFEE) et de l’entrée en sixième dont les épreuves ont démarré mercredi, sur l’ensemble territoire national ”se déroule bien” dans la région de Louga, a déclaré l’inspectrice d’académie, Penda Ba.

“On peut dire que dans l’ensemble tout se passe bien parce que c’est la première journée, mais parce que les candidats sont venus en nombre, de même que les surveillants”, a-t-elle dit à des journalistes à l’issue d’une visite de quatre  centres d’examens, Sainte Marie, Ecole d’application Santhiaba Sud, Njang Mbambodj et école élémentaire Louga 1, pour voir les conditions dans lesquelles ces élèves subissent ces examens.

S’exprimant en présence de l’adjoint au gouverneur chargé du Développement, Daouda Sène, elle a constaté “très peu d’absents”, relevant que les ”les rares absents qu’on a notés proviennent surtout des candidats libres qui sont pour la plupart des élèves des collèges”.

“Cette absence est peut-être due au fait qu’on est actuellement en train de faire des évaluations standardisées au niveau des collèges”, a-t-elle expliqué. “Au niveau de la surveillance, tous les surveillants sont venus en nombre et les IEF ont même prévu des filets de sécurité pour si jamais il y a des surveillants qui sont absents, mais nous n’avons pas ce problème”, a-t-elle ajouté.

Elle insisté sur le fait que “les surveillants sont venus en nombre et à temps. Mme Ba a signalé que les épreuves ont démarré à temps, précisant qu’avant le démarrage des examen, ”il y a eu un briefing et des recommandations pour la surveillance”.

Selon elle, “il est bon qu’ils soient briefés sur l’importance de la surveillance parce que c’est le maillon faible de nos examens”. “Nous avons enregistré  pour la première fois des candidats non-voyants au nombre de trois au niveau de l’écoles inclusives”, a-t-elle dit.

“Ils sont accompagnés pour la transmission du braille au français par l’INEFJA de Thiès et également pour la correction de l’épreuve de modelage parce que ne pouvant pas faire l’épreuve de dessin ils font du modelage”, a-t-elle ajouté.

“Je tenais également à remercier tous les IEF qui ont fait un travail remarquable parce que ça c’est la fin d’un processus qui a démarré depuis le début de l’année, et les chargés d’examens et concours abattent un travail énorme”, a-t-elle conclu.

DS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Education

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …