Ziguinchor, 2 fév (APS) – Le ministre des Collectivités Territoriales, du Développement et de l’Aménagement des Territoires, Modou Diagne Fa, a exhorté, vendredi, à Ziguinchor, les maires des communes bénéficiaires des investissements du Projet de développement économique de la Casamance (PEDEC) à davantage s’approprier ce programme au bénéfice de la communauté.

“Nous avons constaté qu’il y a un faible taux d’exécution des activités du programme PDEC et un faible taux de décaissement. Nous invitons donc les maires concernés à booster les activités du programme pour permettre aux populations de disposer le plus rapidement possible de leurs infrastructures”, a-t-il déclaré.

Modou Diagne Fada s’exprimait au terme d’une mission de suivi des activités du Projet de développement économique de la Casamance (PDEC) à Ziguinchor, en présence du gouverneur Mor Talla Tine, des maires des soixante communes bénéficiaires du projet et des représentants des partenaires techniques d’exécution du PDEC.

Cette mission de suivi avait pour objectif de faire le point sur l’état d’avancement des activités du PDEC, les contraintes de mise en œuvre et les perspectives du programme.

“Le PDEC est un programme important de cinq ans pour un montant global de 26 milliards de FCFA. Il permet d’améliorer les conditions de vie des populations des régions de Ziguinchor, Kolda et Sédhiou”, a rappelé Modou Diagne Fada.

Selon le ministre des Collectivités territoriales, ce programme s’inscrit dans le cadre de l’ambition des pouvoirs publics sénégalais d’arriver à “un développement harmonieux” des terroirs.

Dans ce cadre, le PEDEC va développer dans les trois régions administratives de la Casamance des pistes de production, des infrastructures scolaires et de santé.

Le Projet de développement économique de la Casamance prévoit également de contribuer au développement d’activités socio-économiques pour la lutte contre la pauvreté ainsi que des activités de nature à favoriser non seulement la consolidation de la paix en Casamance mais aussi de lutter contre le changement climatique.

En plus de la région de Ziguinchor, le Projet de développement économique de la Casamance intervient à Kolda et Sédhiou.

Il vise à “renforcer la gouvernance locale résiliente et inclusive axée sur la communauté, à améliorer […] un meilleur accès aux marchés et aux services de base, mais aussi à une valorisation des opportunités socio-économiques des populations”, selon les responsables en charge du projet.

MNF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE / Cabrousse pleure le décès de l’étudiant Prosper Clédor Senghor

Cabrousse, 21 fév (APS) – L’émotion et la tristesse se lisaient, mercredi, sur les visages…