Dakar, 27 nov (APS) – Le gouvernement a proposé à l’Assemblée nationale un budget de 237 milliards 231 millions 350 mille 287 francs CFA pour les autorisations d’engagement du ministère de l’Intérieur en 2024.

Ce montant dépasse de 17 milliards (9,3 %) celui alloué au même ministère en 2023, concernant la même rubrique.

Pour les crédits de paiement, le gouvernement a prévu 197 milliards 4 millions 885 mille 87 francs CFA pour le département de l’Intérieur, avec la même hausse, 17 milliards (9,3 %).

L’organisation de l’élection présidentielle de 2024 et le renforcement des crédits destinés au programme de construction et d’équipements de l’administration territoriale sont à l’origine de la hausse du budget du ministère, a expliqué le ministre des Finances et du Budget, Mamadou Moustapha Ba.

Il a donné cette précision au début du débat parlementaire préalable à l’adoption des autorisations d’engagement et des crédits de paiement de ce département.

Le ministre du Travail, du Dialogue social et des Relations avec les institutions, Samba Sy, et son collègue chargé de l’Intérieur, Sidiki Kaba, prennent part à la rencontre.

Le ministère de l’Intérieur exécute la politique du président de la République en matière d’administration territoriale, de sécurité intérieure, de police administrative, de défense civile et d’organisation des élections.

CS/ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AGRICULTURE / L’ISRA dans une dynamique de produire des semences de prébase adaptées au changement climatique

Dakar, 27 fév (APS) – L’Institut sénégalais de recherches agricoles (ISRA) est dans une dy…