Bokhol (Dagana), 5 mars (APS) – Le président du comité national de concertation sur la filière Tomate industrielle au Sénégal, Abdoulaye Dieng, annonce une production de 80 mille tonnes dans la vallée contre 64000 l’année dernière, soit une hausse considérable.

”Avant de démarrer la campagne, nous devons nous engager en tant que producteurs sur des superficies bien définies puis calculer l’engagement que nous avons par rapport aux industriels. Pour cette année, nous sommes engagés à livrer 80 mille tonnes de tomates fraîches”, a-t-il déclaré à l’APS.

Cette production est répartie comme suit : 30 mille tonnes pour la société Socas, 25 mille pour l’Agroline et 25 mille alloués à Takka amoul food. Trois mille hectares ont été emblavés pour récolter cette quantité.

M. Dieng s’est réjoui de la subvention de l’Etat du Sénégal avec trois mille tonnes de l’engrais 92330, de mille tonnes d’urée mais a déploré la mise en place tardive de ces intrants.

Selon lui, l’urée doit être utilisée sur la tomate après le repiquage soit entre vingt-cinq et trente jours pour le premier épandage et pour le deuxième, il doit se tenir entre les quarantième et quarante cinquième jours. Pour cette année, il y a eu des tomates qui ont dépassé le délai et qui n’ont pas eu d’urée.

Il a indiqué que certaines maladies sont également fréquentes sur la filière tomate comme par exemple la bactériose même si cette année, les cas sont moins grave.

”Cette maladie est à l’origine de 40% des pertes de productions pour chaque année, alors les autorités doivent se pencher surtout sur cette maladie qui pourrait à long terme, faire disparaitre la culture de la tomate au niveau du Sénégal”, a alerté Abdoulaye Dieng.

Il a invité l’État à la mise en place du nouveau système notamment le goutte à goutte qui est très bénéfique pour les producteurs.

Le comité de concertation regroupe des producteurs et des industriels composés de trois usines qui sont la Socas avec la marque ”Dieg bou diar”, Agroline avec la marque ”Linguère”, ”Takka amoul food” avec la marque Podor, a fait savoir le président Abdoulaye Dieng.

OG/AMD/ADC/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans economie

Voir aussi...

SENEGAL-GOUVERNEMENT / Malick Ndiaye veut faire des transports un moteur de croissance économique

Diamniadio, 12 avr (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrest…