Bambey, 7 juin (APS) – Au total, dix-sept agriculteurs en provenance des régions de Diourbel, Fatick et Thiès ont été formés, mardi, à l’agriculture biologique, dans le cadre du Programme d’Appui au Programme National d’Investissement Agricole (PAPSEN), a constaté l’APS.

”Cette formation qui porte essentiellement sur les techniques de compostage ainsi que les bonnes agricoles agricoles en maraîchage et arboriculture fruitière a pour finalité de booster la production, et par ricochet, limiter les dégâts du changement climatique”, a expliqué le coordonnateur régional du PAPSEN dans la zone centre, Kalidou Kane.

Selon lui, le PAPSEN a permis, depuis 2014, la réalisation de trois fermes pilotes et quinze périmètres irrigués dans les régions de Thiès, Diourbel et Fatick, ainsi que cinquante-cinq autres, en cours d’aménagement.

Ce programme financé par la coopération italienne vise à éliminer l’extrême pauvreté par la diversification de la production agricole et la maîtrise de l’eau, a t-il rappelé.

MS/MK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…