Bakel, 5 juin (APS) – Jean Paul Sylvain Diatta, adjoint au préfet de Bakel, et le chef du service du développement rural dudit département, Mbaye Sarr Diop, ont été blessés, mardi, après avoir été attaqués près de Niégneko, une localité de la commune de Sadatou, où leur délégation se rendait pour visiter deux sites aurifères attribués à une entreprise chinoise.

Des véhicules de service qui les transportaient ont aussi été caillassés lors de l’attaque.

“Une embuscade nous a été tendue par des villageois, à hauteur du village de Niégneko, aux environ de 14h”, a expliqué M. Diatta au correspondant de l’APS à Bakel.

L’adjoint au préfet conduisait une délégation pour une visite dans deux sites aurifères situés près de Niégneko et devant être exploités par une entreprise minière chinoise. M. Diatta était en compagnie du sous-préfet de Kéniébé ainsi que de chefs de services déconcentrés.

Mis au parfum de cette visite, des riverains de cette zone aurifère se seraient retrouvés à Niégneko pour barrer la route à la délégation et lui interdire l’accès aux deux sites.

Malmené par les villageois, le chef du service départemental du développement rural de Bakel a été évacué à l’hôpital régional de Tambacounda. L’adjoint au préfet de Bakel a été touché à la tête, et des véhicules de service ont également été caillassés.

Selon une source sécuritaire, une dizaine de personnes dont le chef de village de Niégneko, ont été arrêtés. Une enquête a été ouverte par la gendarmerie.

Joint au téléphone, le maire de Sadatou, Amadou Diallo, précise que l’entreprise chinoise dispose de documents en bonne et due forme du ministère des Mines pour l’exploitation des deux sites devenus “impraticables” depuis plus de vingt ans.

AND/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-ENFANCE / Appel à une ”mobilisation accrue” pour l’élimination du travail des enfants d’ici 2025

Louga, 12 juin (APS) – L’élimination du travail des enfants sous toutes ses fo…