Kaolack, 13 juil (APS) – L’académie de Kaolack (centre) a recensé 1676 candidats admis d’office à la session 2023 de l’examen du baccalauréat, soit un taux de réussite de 19,82%, a appris l’APS de son responsable, Siaka Goudiaby, mercredi.

‘’La tendance présentée par ces résultats est très positive et très rassurante, parce que sur les onze mille quatre cent soixante-quatre candidats, nous avons enregistré pour le premier tour, mille six cent soixante-seize admis, dont sept cent quatre-vingt-cinq filles et huit cent quatre-vingt-onze garçons’’, a-t-il notamment déclaré. Ces chiffres ont été obtenus sur la base des résultats livrés par les chefs de centre et les présidents de jury, a-t-il expliqué.

Selon l’inspecteur d’académie, sur 1676 candidats admis  au premier tour, il y a eu cinq mentions ‘’Très bien’’, obtenue par une fille, soixante-deux mentions ‘’Bien’’, décernées notamment à vingt-trois filles et 301 mentions ‘’Assez-bien’’, garifiées notamment à cent dix-sept filles.

Deux mille neuf-cent-douze candidats sont autorisés à passer le second tour, a souligné M. Goudiaby. Selon lui, ‘’si tous les candidats du second groupe arrivaient à passer, les résultats représenteraient 25,40%”.

‘’Au niveau de l’académie de Kaolack, nous sommes partis de onze mille quatre cent soixante-quatre candidats, toutes séries confondues, réparties dans trente-huit centres d’examen, dont vingt-huit centres principaux et dix centres secondaires’’, a-t-il rappelé.

Il a remercié ‘’très sincèrement’’ l’ensemble des acteurs parties prenantes de l’organisation de la session 2023 de l’examen du baccalauréat, particulièrement l’administration territoriale dont l’’’implication et la franche collaboration’’ ont permis d’aboutir à une ‘’organisation réussie’’.

‘’Si nous essayons de faire une projection, en se basant sur l’hypothèse la plus haute et la plus favorable, si nous faisons le cumul du taux d’admis au premier tour et ceux qui sont autorisés à subir le second groupe passent, nous allions certainement avoir un taux global de 40% d’admis’’, a estimé Siaka Goudiaby.

Il a relevé que pour la série S1, l’académie de Kaolack avait inscrit vingt-sept candidats dont vingt-cinq qui se sont effectivement présentés parmi lesquels vingt sont admis d’office et cinq sont autorisés à subir les épreuves du second tour.

‘’Nous sommes optimistes sur la situation’’, a souligné M. Goudiaby, assurant que le dispositif organisationnel et sécuritaire mis en place dès le début de cet examen a été maintenu pour le second tour.

La seule difficulté à craindre, ce sont les pluies qui pourraient survenir à tout moment, comme ce fut dans la nuit de lundi à mardi. Lors de ces pluies, la région de Kaolack avait enregistré une quantité d’eau estimée à 32,2 mm par le service régional de la météorologie, a-t-il dit.

Si des centres venaient à être inondés, des mesures seraient prises pour les délocaliser. Mais, ‘’pour le moment, nous pensons que la capacité d’absorption du sol est encore intacte et qu’en cas de pluie, l’eau va pouvoir s’évaporer”, a assuré l’inspecteur d’académie.

ADE/ASB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE /  Plaidoyer pour que le 26 septembre soit déclaré jour férié

Dakar, 19 avr (APS) – Le deuxième vice-président de l’association nationale des familles d…