Tambacounda, 15 avr (APS) – Au total, 156 organisations paysannes des régions de Tambacounda, Kédougou et Kolda ont été indemnisées à hauteur de 21 millions de francs CFA suite à une baisse des rendements causée par la dégradation des conditions agro écologiques durant la saison agricole 2022-2023, a appris l’APS, lundi.

”Cent cinquante-six organisations paysannes des régions de Tambacounda, Kédougou et Kolda sont indemnisés à hauteur de vingt et un millions de francs CFA”, a déclaré le directeur technique et commercial de la Compagnie nationale d’assurance agricole du Sénégal (CNAAS), Omar Cissé Sow.

Il intervenait lors de la convention annuelle des performances 2023 entre le Programme d’appui au développement agricole et à l’entreprenariat rurale (PADAER-II) et la CNAAS.

”Nous sommes venus à Tambacounda pour payer les producteurs, suite à la baisse de leurs rendements causée par la dégradation des conditions agro écologiques de la saison agricole 2022-2023’’, a-t-il expliqué.

La CNAAS avait couvert des producteurs dans le cadre du projet PADAER-II, ”un volet important” de ce partenariat, a-t-il-souligné.

Le directeur technique et commercial a rappelé que ‘’l’Etat a pris des mesures d’accompagnement des producteurs comme l’exonération de taxes et une subvention à hauteur de 50%,  dans le budget national, pour faciliter la souscription des bénéficiaires à l’assurance agricole”.

Omar Cissé Sow a relevé qu’ aujourd’hui, ”le producteur tout comme l’éleveur ne paie pas de taxes pour avoir accès à cette assurance agricole”.

Il a expliqué que l’avantage de souscrire à une assurance agricole ”réside sur le fait” qu’elle permet de prendre en compte ”trois stratégies de gestion des risques”.

‘’La première, c’est l’épargne, la deuxième, ce sont les services d’aides publiques, les fonds, les partenaires au développement et la troisième stratégie est liée à  l’assurance agricole”, a-t-il détaillé, rappelant que l’assurance agricole consiste à prendre en couverture la survenance d’éventuels risques dans le secteur agricole.

Le directeur technique et commercial a indiqué que l’Etat a confié à la CNAAS la mission de couvrir les risques liés aux exploitations agricoles, aux équipements, aux stocks agricoles, dans le domaine de l’élevage, les risques de mortalité des animaux, et aux vols de bétail entre autres.

BT/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …