Dakar, 7 juin (APS) – Le Secrétaire général de l’Organisation des Nations unies, António Guterres, a condamné ‘’fermement’’ l’attaque meurtrière qui aurait fait plus de 100 morts dans le village de Wad Al-Noora, dans l’État de Gezira au Soudan en raison d’une guerre qui perdure depuis un an.

Cette attaque aurait été perpétrée le 5 juin dernier par des Forces de soutien rapide (FSR, paramilitaires) en guerre contre l’armée soudanaise depuis avril 2023.

António Guterres ‘’demande instamment à toutes les parties de s’abstenir de toute attaque susceptible de blesser des civils ou d’endommager des infrastructures civiles’’, a indiqué, jeudi, son porte-parole, Stéphane Dujarric.

Dans une déclaration relayée par Onuinfo, l’agence d’information de l’ONU, le Secrétaire général des Nations unies a exprimé son inquiétude face ‘’aux immenses souffrances’’ de la population soudanaise en raison de la poursuite des hostilités.

M. Guterres appelle l’armée et les paramilitaires à ‘’taire leurs armes’’ pour l’intérêt du Soudan et à s’engager ‘’sur la voie d’une paix durable pour le peuple soudanais’’.

Stéphane Dujarric a fait part de la détermination des Nations Unies à soutenir les efforts de médiation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général, Ramtane Lamamra dans le but d’arriver à une paix durable au Soudan.

FD/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE-TABASKI / Dagana : les marchés bien approvisionnés en denrées de première nécessité (service commerce)

Dagana, 14 Juin ( APS) – Les marchés de Dagana sont bien approvisionnés en denrées d…