De l’envoyé spécial de l’APS, Abdou Kogne Sall

Sal (Cap Vert), 20 août (APS) – La ministre en charge des Sénégalais de l’extérieur, Annette Seck, a exprimé, dimanche à Sal, son soulagement après avoir rencontré des naufragés sénégalais récemment secourus au large des côtes du Cap Vert.

”Nous avons pu rencontrer deux des passagers de l’embarcation et nous avons trouvé qu’ils étaient dans un état psychologique assez difficile, mais nous sommes tout à fait satisfaits de la prise en charge médicale qu’ils bénéficient”, a-t-elle notamment indiqué.

Elle s’adressait à des journalistes après avoir rendu visite à deux des rescapés de ce naufrage qui a fait une soixantaine de décès originaires pour la plupart de Fass Boye, une localité de la région de Thiès.

Au centre hospitalier de Sal, une île de l’archipel du Cap Vert, située à plus de 200 kilomètres de Praia, la capitale, Annette Seck a notamment admis qu’il était assez difficile  de retrouver des compatriotes, surtout des jeunes dans une certaine situation.

‘’C’est tout de même, un sentiment de soulagement pour nous et pour les représentants des familles avec lesquels nous avons fait le voyage’’, a commenté la ministre, accompagnée par la ministre de la Santé du Cap Vert, Filomena Goncalves et l’ambassadeur du Sénégal dans ce pays. Ces derniers avaient un peu plus tôt embarqué dans l’avion de l’armée de l’air sénégalaise qui avait atterri à 10 h 15 à Praia.

‘’Je voudrais d’ores et déjà remercier le président de la République du Cap Vert, l’ensemble du gouvernement et toutes les personnes qui depuis que les rescapés de ce naufrage ont été transportés ici ne ménagent aucun effort pour nous accompagner et donner l’appui nécessaire pour leur prise en charge’’, a ajouté Mme Seck.

Dans le cadre de cette visite d’évaluation de la situation des migrants sénégalais secourus au large du Cap vert, il est envisagé l’option de leur rapatriement ainsi que celle des dépouilles des victimes dès lundi sur Dakar. A l’image de ce qui avait été fait lors d’une précédente mission organisée les 25 et 26 juillet à Dakhla, une localité du sud marocain.

A Sal, attendent d’être rapatriés quelque 37 migrants qui avaient embarqué dans cette pirogue qui avait été retrouvée dans les eaux cap-verdiennes, plus d’un mois après son départ du Sénégal.

AKS/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TABASKI-ASSAINISSEMENT / Tabaski : la SONAGED décuple ses moyens pour le nettoiement à Thiès, Mbour et Tivaouane

Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décup…