Dakar, 25 nov (Aps) – Le Premier ministre Amadou Bâ, a lancé, samedi, à Dakar, les travaux d’aménagement et d’élargissement de la route des Niayes, ainsi que le programme d’amélioration des accès routiers à Dakar, dont le coût global est estimé à près 110 milliards francs CFA .

‘’La cérémonie qui nous réunit aujourd’hui concerne le lancement des travaux d’aménagement et d’élargissement de la Route des Niayes et le programme d’amélioration des accès routiers routiers à Dakar”, a-t-il déclaré.

Il a précisé que ”ces deux projets sont financés par le Gouvernement du Sénégal avec le concours de la République populaire de Chine, à travers la Banque de développement de Chine, pour un coût total de près de 110 milliards de francs’’.

Il  présidait samedi, aux Parcelles Assainies, la cérémonie de lancement des travaux, en présence du ministre des Transports terrestres,  des Infrastructures  et du Désenclavement, Mansour Faye, et de l’ambassadeur de la République populaire de Chine à Dakar.

‘’Les travaux d’aménagement de la route des Niayes consistent en l’élargissement et l’aménagement de la route des Niayes du Rond-Point Liberté VI à la station Shell de Keur Massar en 2 x 2 voies sur un linéaire de 23 km, y compris la construction de 47 km de voiries urbaines en pavés, la construction d’ouvrages d’art, la mise en place de caniveaux pour l’assainissement routier, l’éclairage public et l’aménagement paysager’’, a expliqué le Premier ministre.

Pour la zone des Parcelles Assainies, le PM indique que le projet a prévu la réalisation de 18 km de voiries éclairées et assainies avec des aménagements paysagers pour améliorer le cadre de vie des populations.

‘’Le projet d’élargissement de la Route des Niayes comporte aussi un important programme de routes de connexion à Pikine dont la traversée de Pikine, la réhabilitation des routes Tally Bou Mak et Tally Bou Bess, et surtout, l’élargissement en 2 x 2 voies de la Route ICOTAF, pour offrir un meilleur cadre de vie aux populations’’, a-t-il souligné.

Concernant le programme d’amélioration de la fluidité des axes routiers à Dakar, le chef du gouvernement explique que les travaux concernent la construction d’ouvrages pour améliorer la sortie de l’autoroute vers la Patte d’Oie, l’élargissement de la route Patte d’Oie-CICES en 2×3 voies, y compris l’aménagement paysager et la mise à niveau de la route jusqu’à l’aéroport Léopold Sédar Senghor.

Selon Amadou Bâ, l’objectif de ce programme est de trouver une solution durable pour décongestionner le trafic à Dakar, améliorer la mobilité urbaine au niveau des villes de Dakar et Diamniadio, faciliter la liaison entre les deux villes et leur raccordement à l’aéroport international de Diass.

ABD/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE-MINES / Conflits miniers à Kanel : la SOMIVA invitée à améliorer sa communication avec les populations

Matam, 4 mars (APS) – Le gouverneur de Matam (nord), Mouhamadou Moctar Watt, a invit…