Somone, 28 avr (APS) –  Le ministre de la Microfinance, de l’Economie sociale et solidaire, Alioune Dione, a promis que son département fera son possible pour que les populations puissent ressentir l’impact de la microfinance sur leur vie.

“Nous allons faire de sorte que l’impact de la microfinance puisse se faire sentir au niveau des populations”, a promis Alioune Dione, lundi, à Somone (ouest), où il prenait part à un séminaire de partage de deux jours sur le thème “Projet pour un Sénégal souverain, juste et prospère dans une Afrique en Progrès : Le Projet”.

Selon le ministre, les urgences du secteur placé sous sa tutelle, tournent autour de la rationalisation des ressources financières et l’harmonisation des interventions, articulées aux nouvelles orientations déclinées par son département.

“Les urgences, en ce qui concerne le secteur de la microfinance, c’est d’abord de rationaliser les ressources, mais aussi d’harmoniser les interventions et de les articuler sur les orientations que nous avons déjà déclinées”, a-t-il déclaré.

Aussi ce séminaire devrait-il permettre aux participants d’avoir une “compréhension commune” de ce nouveau paradigme, pour les amener à  réfléchir ensemble aux modalités de sa mise en œuvre.

Pour cela, M. Dione prône “une microfinance au service de l’économie sociale et solidaire et une économie sociale et solidaire, niche de création d’emplois”.

Il estime que l’économie sociale “n’était pas appréhendée comme étant un segment parmi les plus importants à pouvoir créer le maximum d’emplois massifs”.

DOB/ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-JUSTICE-ASSISES / Dialogue national sur la réforme et la modernisation de la justice : un rendez-vous pour rapprocher la justice des justiciables (magistrat)

Dakar, 28 mai (APS) – Mame Mandiaye Niang, procureur adjoint de la Cour pénale inter…