Dakar, 12 avr (APS) – Le ministre sortant de la Culture et du Patrimoine historique, Aliou Sow, s’est félicité, vendredi, du bilan de ce département sous sa houlette, laissant entendre que ces réalisations ont contribué au rayonnement culturel du Sénégal sur la scène internationale.

“Je suis fier, au terme de cette phase de ma mission ministérielle, de pouvoir apprécier le chemin parcouru, les réalisations faites, les ambitions nourries et la portée lumineuse de notre flambeau culturel à l’échelle internationale”, a-t-il dit.

Aliou Sow s’exprimait lors de la cérémonie de passation de service avec la nouvelle ministre de la Jeunesse, des Sports et de la Culture, Khady Diène Gaye, en présence du secrétaire d’État à la Culture, aux Industries créatives et au Patrimoine historique, Bacary Sarr.

M. Sow a notamment relevé que le budget alloué au département de la Culture “a presque doublé entre 2012 et 2023, soit 98% d’évolution, avec un taux de croissance annuel moyen durant la période de 5,84%”.

Selon lui, cette augmentation a permis d’élargir le spectre des actions du département pour toucher et impacter tous les segments de l’écosystème culturel.

“Nous avons, dans le domaine des infrastructures culturelles et des lieux de diffusion, œuvré à mettre aux normes nos structures et à diversifier les contenus de nos espaces. Mais, nous avons surtout conduit à terme le projet de construction du mémorial Bateau Le Joola, après plusieurs années de ralentissement des travaux”, a-t-il ajouté.

De même, il affirme que sous sa houlette, le Festival national des arts et de la culture “a connu une nouvelle allure, marquée par une montée en gamme, après plusieurs années de léthargie”.

“Nous avons initié la première édition du Gala Gaïnde des séries sénégalaises pour primer les meilleures productions audiovisuelles et les meilleurs acteurs des séries”, a indiqué le ministre sortant de la Culture.

Il a également signalé, au sujet du Fonds de promotion de l’industrie cinématographique et audiovisuelle (FOPICA), que 53 projets ont fait l’objet d’une “notification de financement”, pour un montant de 2 milliards 335 millions 294 650 FCFA.

Il a par ailleurs évoqué “la mutation juridique et institutionnelle du Fonds de développement des cultures urbaines (FDCU) qui devient Fonds de développement des cultures urbaines et des industries créatives, avec un budget qui est passé de 600 millions à un milliard et une autonomie de gestion”.

Aliou Sow a précisé qu’au total, 165 projets des cultures urbaines ont obtenu un appui du FDCU, pour un montant de 600 000 000 FCFA, dont 28 reliquats de 2021, 36 reliquats de 2022 et 101 subventions entières de 2022.

AMN/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Culture

Voir aussi...

SÉNÉGAL-SANTE-COLLECTIVITES / Tivaouane : Un chirurgien-dentiste lance les activités d’un bloc dentaire par des consultations et des soins gratuits

Tivaouane, 26 mai (APS) – Le chirurgien-dentiste Babacar Ndiaye Amdy Diouf a lancé, …