Dakar, 6 oct (APS) – Aliou Cissé, le sélectionneur national du Sénégal, a dit être satisfait de son effectif actuel, raison pour laquelle il n’envisage pas de révolution à quatre mois de la prochaine Coupe d’Afrique des nations (CAN) prévue en Côte d’Ivoire (13 javier-11 février).

‘’Les jeunes arrivent petit à petit avec l’expérience et le vécu. À quatre mois de la CAN, nous ne pouvons pas faire de révolution. Les jeunes sont en train de pousser, il faut leur laisser de la place et les intégrer progressivement’’, a-t-il affirmé lors d’une conférence de presse, vendredi, à Dakar.

Cette rencontre avec les journalistes se tenait en perspective du match amical international devant opposer l’équipe nationale de football du Sénégal à celle du Cameroun, le 16 octobre prochain, à Lens, en France.

‘’Les joueurs qui sont là, nous en sommes satisfaits. Il faut juste faire attention à ne pas reproduire le syndrome de 2002-2004 où, juste après la finale perdue de la CAN, l’effectif a été changé à 80 %’’, a insisté le technicien.

Selon lui, depuis 2017, la stabilité de l’équipe résulte de ‘’cette faculté à garder un groupe qui travaille dans la continuité’’.

‘’De 2017 à aujourd’hui, quatre ou cinq joueurs sont là. Ils sont la base, la colonne vertébrale et les cadres de l’équipe du Sénégal.

D’autres joueurs sont venus s’ajouter à cette base. C’est notre façon de travailler, et c’est cela qui nous fait gagner. Nous sommes satisfaits de cela’’, a-t-il dit.

SK/BK/ESF

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGAL--COLLECTIVITES-ENVIRONNEMENT / Touba se prépare à reboiser 80 000 plants sur 50 kilomètres (ministre)

Touba, 22 juil (APS) – La ville de Touba (centre) se prépare à reboiser près de 80 0…