Dakar, 19 sept (APS)-L’ambassadeur d’Israël au Sénégal, Ben Bourgel, a dit mardi, souhaiter une participation massive du Sénégal à la conférence mondiale Agri Tech-2023 que son pays organise du 17 au 19 octobre prochains, parlant d’une plateforme idéale pour découvrir et exposer les dernières technologies de pointe dans le domaine de l’agriculture.

“Nous souhaitons avoir une délégation robuste qui va venir du Sénégal pour que nous pussions la présenter les technologies qui viennent d’Israël mais aussi pour des échanges d’expérience et une possibilité de partenariat avec les opérateurs sénégalais”, a dit le diplomate israélien lors d’une cérémonie de présentation de cet évènement

“Cette rencontre consiste à donner la possibilité aux opérateurs et aux partenaires sénégalais d’avoir toute l’information nécessaire relative à la conférence mondiale Agri Tech, portant sur les technologies et les méthodes agricoles, qui a lieu tous les trois ans en Israël”, a-t-il expliqué.

Le thème principal de cette 21ième édition porte sur “l’agriculture en zone désertique et en climat aride et à la sécurité alimentaire”, a précisé Ben Bourgel, évoquant qu’il s’agit d’un “problème qui frappe aussi bien Israël que le Sénégal mais aussi d’autres pays de la région”.

Il a parlé d’une thématique “plus pertinente que jamais, (…) sur les technologies modernes du secteur de l’agriculture, de l’eau et de l’alimentation”.

Cette rencontre qui se tient tous les trois ans en Israël offre aux participants “la possibilité de réseautage pour pouvoir aller à la rencontre de partenaires potentiels, que ce soit dans le domaine de l’exportation mais aussi de l’amélioration des rendements ou de l’optimisation des chaînes de valeur”, s’est réjoui son ambassadeur au Sénégal.

Le diplomate renseigne également que l’événement va réunir cette année plus de “dix mille participants de haut niveau venus du monde entier, citant des représentants gouvernementaux, des ministres, des députés, des délégations commerciales, des hommes d’affaires, des représentants de startup et d’entreprises de l’agro-alimentaire, des responsables d’ONG, des experts et universitaires”.

“Agri Tech 2023 s’attachera à explorer des sujets critiques tels que les principaux défis auxquels est confronté le secteur agricole à la lumière du changement climatique, de la croissance de la population mondiale, de la stabilité et de la disponibilité de l’approvisionnement alimentaire”, affirme Ben Bourgel.

CS/SMD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-ECONOMIE / Agropole Sud: la BAD et la BID satisfaites de l’accélération de la mise en œuvre du projet (communiqué)

Ziguinchor, 21 mai (APS) – La Banque africaine de développement (BAD) et la Banque i…