De l’envoyée spéciale de l’APS, Seynabou Ka

Kigali (Rwanda), 27 juil (APS) – L’équipe du Sénégal féminine de basket se trouve dans  »un bon état esprit » et est fin prête pour le Championnat d’Afrique de basket qui démarre vendredi, à Kigali, la capitale rwandaise, ont assuré les joueuses Mathilde Diop et Fatou Pouye.

« L’état d’esprit est le même depuis le début. Il est bon. Nous sommes prêtes. Cela fait deux mois que nous nous préparons pour ce moment-là », a assuré Mathilde Diop, jeudi, au terme d’une séance d’entraînement d’une cinquantaine de minutes, à 24h du coup d’envoi de l’Afrobasket qui se poursuivra jusqu’au 5 août.

Les Lionnes sont arrivées vendredi dans la capitale rwandaise, où elles ont livré deux matchs de préparation, dont celui contre le Mozambique et la République démocratique du Congo (RDC), 48 heures après leur arrivée.

Les Lionnes ont été défaites par l’équipe mozambicaine, 69 à 70, avant de dicter leur loi à la République démocratique du Congo (RDC), 71-53.

Selon l’ailière Mathilde Diop, la victoire contre la RDC, « a confirmé le travail dur » fait par l’équipe nationale en une semaine. « Et ça fait du bien de gagner ».

« Avec ces deux matchs amicaux, nous avons beaucoup appris de nos erreurs et nous savons à quoi nous attendre », a ajouté la sociétaire de la Jeanne d’Arc de Dakar.

« Nous nous attendons à plus dur durant la compétition. Nous allons prendre les matchs un à un », a-t-elle dit, visiblement confiante pour la suite.

Âgée de 26 ans, la sociétaire de la JA s’est dite émue de jouer son premier Afrobasket et de réaliser ainsi un « rêve d’enfant ». « Je garde espoir que le Sénégal dispose des moyens de terminer sur le podium au terme de la compétition », a lancé Mathilde Diop.

Fatou Pouye se dit aussi d’attaque avec toutes ses coéquipières, à quelques heures de l’ouverture de la compétition.

« Nous sommes prêtes pour le tournoi. Nous avons joué ici deux matchs amicaux. Actuellement, nous sommes juste en train de faire les derniers réglages en attaque et autres », insiste Pouye.

Pour la joueuse d’Ardoi Navarro (Espagne), ces deux rencontres ont permis à l’entraîneur Moustapha Gaye de mieux voir ce que chaque joueuse est capable de faire. « Et pour nous qui sommes à notre premier Afrobasket, cela nous a permis d’avoir une idée de cette compétition africaine », a rassuré Fatou Pouye.

« Nous prendrons les adversaires un par un. Nous ferons tout notre possible pour être sur le podium », a-t-elle promis.

L’entraîneur Moustapha Gaye a salué la combativité et le collectif de ses joueuses. « Le moral est bon. Nous avons bien travaillé depuis plusieurs semaines. Il faut être dans les starting-blocks pour bien entamer la compétition », a-t-il ajouté.

Le Sénégal est logé dans la poule C de l’Afrobasket, en compagnie du Mali et de l’Ouganda, équipe contre laquelle les Lionnes vont faire leur entrée en matière, samedi.

Douze équipes réparties en quatre groupes de trois prendront part à la compétition.

Le Nigeria, tenant du titre, est logé dans le groupe D en compagnie de l’Égypte et de la République démocratique du Congo. Le Rwanda, pays hôte, se retrouve dans le groupe A avec l’Angola et la Côte d’Ivoire.

Le Cameroun, le Mozambique et la Guinée évolueront dans le groupe B.

Le Sénégal est la nation la plus titrée de l’Afrobasket avec 11 trophées, dont le dernier a été remporté en 2015.

L’équipe sénégalaise avait terminé à la quatrième place du dernier Afrobasket organisé en 2021, à Yaoundé (Cameroun).

SK/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches
Comments are closed.

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-AERONAUTIQUE / Une conférence de presse de Limak AIBD Summa, lundi 2 octobre

Dakar, 23 sept (APS) – Limak AIBD Summa, le gestionnaire de l’aéroport international…