Kigali, 4 août (APS) – L’équipe du Sénégal s’est qualifiée en finale en battant le Mali, (75-65), grâce à ”un bon travail collectif”, une solide défense et une plus grande envie que leur adversaire, a soutenu jeudi la pivot sénégalaise, Fatou Pouye.

“L’équipe a fait un bon travail collectif en défense et dans les rebonds. C’est ce qui nous permis de gagner le match. Nous en voulions. Nous avions envie de faire de meilleures choses”, a-t-elle réagi en zone mixte, après la victoire des Lionnes en demi-finale de l’Afrobasket féminin.

“Beaucoup ont pensé que nous ne pouvions pas y arriver. Avec l’aide de nos coachs, nous y sommes arrivés. C’était difficile, mais nous avons surmonté beaucoup d’obstacles. Nous avions affronté le Mali en phase de groupe et il nous a battu. Pour ce match nous nous sommes dit qu’il fallait rectifier les erreurs commises durant le premier match”, a-t-elle insisté.

“Notre état d’esprit c’était de faire mieux que le premier match (perdu par les Lionnes, 49-72), de gommer les erreurs que nous avions faite au début. Nous connaissons l’équipe du Mali et nous avions envie de bien faire et d’aller en finale. Nous nous sommes dit qu’il fallait se remobiliser, se serrer les coudes pour y arriver”, a pour sa part soutenu Fatou Dieng, meneuse sénégalaise.

Pour l’autre meneuse de l’équipe Yacine Diop, ”il fallait faire mieux dans ce match”. “Nous avons appris de nos erreurs lors de notre première rencontre. Nous avions mal débuté la deuxième période. Nous les avons étudiées et nous avons contrôlé le match. Nous avions la clé de la rencontre : défendre, empêcher leur pivot de venir sous la raquette et être présentes dans les duels et faire des replis défensifs très rapide”, a dit Yacine Diop.

SK/ADC

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORT / El Hadji Malick Ndiaye remet les clefs de 500 taxis à gaz à 20 GIE

Thiès, 13 juin (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres …