Thiès 14 mars (APS) –  Khalifa Ababacar Sall,  candidat de la coalition Taxawu Sénégal à l’élection présidentielle du 24 mars a promis de se consacrer à la renaissance du chemin de fer, en réalisant près de 2000 kilomètres de voies ferroviaires pour mailler tout le pays, s’il est élu président de la République du Sénégal.

“Khalifa (une fois) président, va ressusciter le chemin de fer. Nous avons prévu près de 2.000 km de corridor ferroviaire, pas seulement pour Thiès, mais aussi pour développer l’économie du pays en assurant un transport ferroviaire entre les régions“, a dit Khalifa Sall.

De ce fait, les mangues ne pourriront plus, le poisson pourra être acheminé, et le transport des personnes sera garanti, a-t-il expliqué, non sans relever que “tous les pays qui se sont développés ont développé leurs chemins de fer“.

“C’est pourquoi, nous avons estimé qu’après 64 ans d’indépendance, Khalifa Sall président de la République, va consacrer la renaissance du rail au Sénégal“, a-t-il déclaré.  Une renaissance de Thiès certes, mais aussi celle du pays et son économie, a-t-il précisé.

Pour Khalifa Ababacar Sall, Thiès est une région bénite, dont le potentiel ne se résume pas aux rails.

Elle regorge de phosphates, de ciment, “et pourtant, c’est ici qu’on trouve les gens les plus démunis“, a-t-il déploré, relevant qu’une telle situation est incompréhensible.

“C’est ici qu’on produit des engrais et pourtant  les agriculteurs d’ici ont du mal à y accéder“, a-t-il encore déploré,  dénonçant l’exploitation des phosphates par des étrangers.

Pour lui, la zone horticole des Niayes qui se prolonge jusqu’à Potou au nord du pays, peut permettre au Sénégal de s’auto-suffire en fruits et légumes, si les producteurs qui s’y activent sont appuyés.

 

ADI/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SOCIETE / Tambacounda : le gouverneur appelle au renforcement des moyens matériels et humains de la douane

Tambacounda, 16 avr (APS) – Le gouverneur de Tambacounda, Guedj Diouf, après une sai…