Louga, 4 juil (APS) – L’examen du baccalauréat, dont les épreuves ont démarré ce mardi sur l’ensemble du territoire national, se déroule bien dans la région de Louga, a déclaré l’inspectrice d’académie (IA), Penda Ba.

“Nous sommes là au terme d’un périple qui nous a mené de la commune de Louga jusqu’à Koki pour visiter les centres d’examen du baccalauréat, et vraiment, nous sommes satisfaits de ce que nous avons vu, car tout se déroule bien”, a-t-elle dit à des journalistes, à l’issue d’une visite de quatre centres d’examen.

Il s’agit du lycée Malick Sall, du lycée franco-arabe public, du CEM Djily Mbaye et du nouveau lycée de Koki.

S’exprimant en présence de l’adjoint du gouverneur de la région de Louga chargé du développement, Daouda Sène, l’inspectrice d’académie a souligné “le respect de tout le dispositif innovateur de la surveillance qui a été mis en place par l’Office du BAC dans tous les centres d’examen visités et la présence en nombre de tous les acteurs mobilisés.”

“Maintenant, a-t-elle indiqué, il y a un coordonnateur de la surveillance dans chaque centre d’examen, et dans chaque salle de classe, il y a un responsable de la surveillance parce que la surveillance est le grand problème de nos examens nationaux.”

“Donc, l’Office du BAC a innové cette année, en mettant en place un tel dispositif qui a été respecté partout”, a-t-elle ajouté, avant de saluer et de féliciter, dans la foulée, “tous les acteurs qui ont eu à respecter ces consignes”.

“Nous avions également eu à adresser une note à la communauté éducative, notamment aux parents d’élèves, aux élèves et aux responsables des centres d’examen rappelant l’interdiction du port de portable et là où nous sommes passés tout a été respecté parce que les élèves sont venus sans leurs portables”, a-t-elle rappelé.

De son côté, l’adjoint au gouverneur de la région de Louga chargé du développement a déclaré que “pour l’ensemble des quatre centres d’examen que nous avons visités, aucun couac ne nous a été signalé.”

Selon lui, aucune difficulté particulière n’a été signalée au niveau de l’organisation. ”Ce qui est à mettre à l’actif de l’IA et son équipe, mais également à l’actif des partenaires sociaux, notamment les parents d’élèves et les syndicats”, a-t-il salué.

“C’est cette synergie d’actions et cette dynamique d’ensemble qui nous ont permis d’avoir ce résultat satisfaisant de l’organisation de cet examen”, a-t-il fait valoir.

DS/MD/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Education

Voir aussi...

SENEGAL-RELIGION-EVENEMENT / Aux origines de la Ziar générale de Tivaouane, un rendez-vous entre un guide spirituel et ses disciples

Tivaouane  21 avr (APS) – Cinq ans après le décès de son père en 1922, Serigne Babac…