Louga, 26 juil (APS) – L’accident de la circulation survenu ce  mercredi matin à hauteur du village Diélerlou Sylla, a fait un total de 76 victimes, dont 24 décès et 52 blessés, a annoncé, le ministre de l’Intérieur Antoine Félix Diome.

“Il y a eu un total de soixante-seize victimes, avec vingt-quatre décès et cinquante-deux blessés”, a-t-il déclaré, en présence de trois de ses collègues, notamment les  ministres des Infrastructures, des Transports terrestres et du Désenclavement, Mansour Faye, du Développement communautaire, de la Solidarité et de l’Équité sociale et territoriale, Samba Ndiobéne Ka, de l’Industrie et des PME, Moustapha Diop et du gouverneur de la région de Louga, El Hadj Bouya Amar.

S’exprimant après avoir visité les lieux de l’accident à Diélerlou, dans la commune de Nguidilé et l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga où sont internés des blessés, il a précisé qu”on a enregistré sur-le-champ sur vingt-deux décès”. ”Ensuite il y a deux autres décès qui sont intervenus respectivement à l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga et à l’hôpital de Saint-Louis, portant à vingt-quatre le nombre de décès de l’accident”, a t-il ajouté.

“Il y a eu exactement onze blessés qui ont été évacués au niveau de l’hôpital de Saint-Louis et trente blessés qui sont pris en charge au niveau de l’hôpital Amadou Sakhir Mbaye de Louga”, a fait savoir le ministre de l’Intérieur.

Il a regretté “le fait qu’on note encore un nombre de passagers à bord des véhicules de transports en commun” plus qu’autorisé. En effet, “sur la carte grise du véhicule impliqué dans l’accident, il est indiqué que le nombre maximum de passagers était de soixante, alors qu’après un décompte des victimes, on a découvert qu’il y avait bien soixante-seize personnes”, a t-il relevé.

Le car qui a quitté le village de Thioubalel Lao, dans le département de Podor, en direction de Dakar, a bien passé la nuit à Richard-Toll, a-t-il fait remarquer.

“Il ne roulait pas la nuit, mais n’empêche il y avait un surnombre de passagers qu’il faut déplorer”, a-t-il dit.

Le ministre a indiqué que, ”cette question devra inévitablement être prise en charge par les acteurs du secteur parce qu’il faudra sur les instructions du président de la République et sous la coordination du Premier ministre, revoir cette épineuse question qui concerne le nombre de passagers à bord des véhicules”.

“Ce qui se passe, en réalité, c’est que d’habitude lorsque les visites techniques sont faites, on enlève les strapontins qu’on appelle communément les +versailles+”, mais une fois que le contrôle est fait au niveau des services du transport on note pour le déplorer que ces strapontins appelés +versailles+ sont remis et ça occasionne naturellement un surnombre de passagers”, a-t-il expliqué.

Il a signalé “le non-respect des normes pour le transport des enfants à bord des véhicules de transport en commun”, ajoutant que “sur site, on a déploré le décès de quatre enfants”.

Et, a-t-il ajouté, “on sait tous que lorsqu’un enfant entre dans un véhicule de transport en commun, l’une des vieilles habituelles, et qui sont de très mauvaises habitudes, est de mettre un enfant sur soi”.

“Ce n’est pas normal, et ce n’est pas acceptable non plus, alors des mesures hardies devront être prises sous la coordination du Premier ministre pour mettre un terme à tout cela”, a-t-il laissé entendre.

Selon lui, “depuis le conseil interministériel de janvier 2023, on avait enregistré une baisse drastique des accidents, mais avec celui de ce matin il y a lieu de se dire que le travail est certes en train d’être fait, mais il devra se poursuivre avec beaucoup plus de fermeté sur certaines mesures”.

DS/SBS/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SÉNÉGA-SPORTS-RÉSULTATS / Ligue 1: Teungueth Fc bat l’Us Gorée Gorée et creuse l’écart en haut du classement

Dakar 13 avr (APS) – L’équipe de Teungueth Fc a dominé l’Us Gorée sur le…