Dakar, 12 juin, (APS) – Le vice-président de la Fédération sénégalaise d’athlétisme (FSA), El Hadj Bara Thiam, plaide pour la relance des activités de l’Union des associations sportives scolaires et universitaires (UASSU), afin de favoriser l’éclosion de futurs champions.

‘’Je milite pour le retour des compétitions dans le genre de celles qu’organisait l’UASSU (Union des associations sportives scolaires et universitaires), qui favorise le sport à l’école, qui est un cadre naturel à son développement’’, a-t-il déclaré dans un entretien avec l’APS.

Ces activités sportives scolaires et universitaires sont un moyen, selon lui, de corriger la tare de la politique sportive sénégalaise qui ne favorise que l’élite au détriment de la détection précoce, de l’encadrement et de la formation de base des futurs champions.

‘’La politique sportive du Sénégal, qui date des années 1960, ne favorise que l’élite au détriment de la formation de base, en tout cas, dans le domaine de l’athlétisme’’, a déploré le vice-président de la FSA.

Selon lui, cette politique sportive ‘’pose problème’’, et ne pas favorise pas l’éclosion de talents

Face à cette situation, ce fonctionnaire des Douanes sénégalaises et ancien président de la Ligue d’athlétisme de Dakar suggère, entre autres, la ‘’détection’’ de talents sur tout le territoire national.

‘’Une bonne politique sportive devrait reposer sur la détection de jeunes, avec un maillage national du territoire, la formation, l’encadrement ainsi que l’organisation ou la participation à des stages nationaux et internationaux’’, préconise le vice-président de la FSA.

ABB/AB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-CULTURE-FORMATION / Kaffrine: 21 acteurs culturels formés aux métiers du cinéma et de l’audiovisuel

Kaffrine, 13 juil (APS) – Vingt-et-un acteurs culturels de la région de Kaffrine(cen…