Dakar, 23 avr (APS) – Le nouveau président de la Confédération africaine de surf (CAS), le Sénégalais El Hadj Oumar Sèye, a appelé, dimanche à Dakar, à l’union afin de faire du continent une place forte de cette discipline sportive et promouvoir ainsi la destination Afrique.

 »L’un des sports leaders pour développer et pour vendre la destination du Sénégal et l’Afrique est le surf. Notre pays est la pointe de l’Afrique de l’Ouest’’’, a déclaré M. Sèye après son élection, à l’unanimité, lors d’une assemblée générale, à la tête de la présidence de la Confédération africaine de surf pour les quatre prochaines années.

‘’L’Afrique du Sud a dominé le surf africain pendant 40 ans, ensuite le Maroc est venu. Le Sénégal est la troisième nation et aujourd’hui, nous avons 14 pays qui sont ici, présents. L’Afrique commence à gagner. L’Afrique a compris. Tout le monde ensemble, l’Afrique sera forte’’, a-t-il souligné.

Il a rappelé que cela faisait près de 20 ans qu’il a lancé  »le slogan Africa Force ».  »Mais les gens ne comprenaient pas. J’ai toujours dis que l’Afrique doit être unie, la division de l’Afrique ne nous arrange pas’’, a-t-il soutenu.

El Hadj Oumar Sèye a promis de faire preuve de ‘’diplomatie’’ et de ‘’leadership’’ pour mener à bien ses nouvelles fonctions. ‘’Je suis né leader, je ne suis pas un président à qui on va imposer des choses. Je proposerai des programmes et discuterai avec mon équipe et ensemble nous validerons les meilleures décisions’’, a-t-il dit.

L’ancien surfeur professionnel a réitéré son engagement à faire de la formation-développement, l’un des projets phares de son mandat pour détecter des nouveaux talents, les former et développer le surf africain et ainsi valoriser les circuits professionnels du continent.

Le nouveau président de la Confédération africaine de surf dit vouloir ‘’aider le surf africain à se professionnaliser’’ et s’engage à faire de l’Afrique une place forte du surf mondial tout en favorisant  »l’élargissement des pays membres de la confédération’’.

Il a salué la politique sportive mise en place par l’Etat du Sénégal ainsi que le soutien du Comité national olympique sportif et sénégalais (CNOSS) qui, selon lui, a fortement contribué au développement du sport du pays.

La Confédération africaine de surf a été mise en place en 2017, à l’initiative de l’Afrique du Sud, du Sénégal, de la Côte d’Ivoire, du Cap-Vert, de Madagascar, de São Tomé et du Maroc.

El Hadji Oumar Sèye est le deuxième président élu de cette confédération.

SK/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Voir aussi...

SENEGAL-POLITIQUE-JUSTICE-REACTIONS / Emeutes : Sadio Mané regrette « trop de sang coulé » et appelle à un retour à la paix

Dakar, 2 juin (APS) – L’international sénégalais de football, Sadio Mané a inv…