Dakar, 24 juin (APS) – Le nouveau champion d’Afrique du 400 mètres, le Sénégalais Cheikh Tidiane Diouf, a dit sa fierté d’avoir remporté ce titre au regard de son parcours qu’il juge “très difficile” et semé d’embûches, en attendant une éventuelle qualification aux prochains Jeux olympiques de Paris (26 juillet-11 août).

“Je suis très content. C’est une fierté pour moi d’être champion d’Afrique”, a réagi le nouveau champion d’Afrique du 400 m, 29 ans, dans un entretien avec l’APS.

“Chaque année, je bats mon record personnel. C’est ma deuxième participation aux championnats d’Afrique d’athlétisme, la première fois, j’étais blessé et j’avais déclaré forfait pour la demi-finale”, a-t-il dit à l’APS.

Le natif de Touly, dans la région de Thiès (ouest), a été couronné dimanche à Douala, au Cameroun, où se poursuivent les 23e Championnats d’Afrique d’athlétisme (21-26 juin).

Il a couru les 400m en 45s 23, devançant le Botswanais Lee Bhekempilo Eppie (45s39) et le Nigérian Samuel Ogazi (45s47).

Cheikh Tidiane Diouf, encore étudiant, a embrassé l’athlétisme un peu sur le tard. Il s’offre ainsi sa première médaille africaine cinq ans après ses débuts dans cette discipline. 

Sa participation aux championnats d’Afrique d’athlétisme n’a pourtant pas été évidente, la faute à une rage de dent qui a tardé à se calmer. Ce mal a même failli l’éloigner des pistes.

J’ai connu un parcours très difficile. Je suis tombé malade le jour de mon départ du Sénégal pour le Cameroun. Je souffrais d’un mal de dent. Et quand je suis arrivé à Douala, je n’ai pas pu m’entraîner correctement. Mais j’étais obligé de faire avec”, a expliqué l’athlète sénégalais.

“Après les entraînements, il m’arrivait de ne pas dormir de la nuit. J’ai même failli déclaré forfait puis je me suis ressaisi. Tout mon parcours a été difficile. Mais j’ai tenu le coup, et je suis récompensé”, a-t-il ajouté non sans fierté.

Son seul regret est de n’avoir pas pu réaliser les minima (45s) pour se qualifier aux Jeux olympiques de Paris 2024 (26 juillet-11 août).

“Malheureusement, je n’ai pas pu réaliser les minima. Mais je suis champion d’Afrique, c’est une bonne chose, et j’espère avec ce titre me qualifier à ces joutes au ranking (classement)”, a-t-il dit.

Un athlète qui ne cesse de progresser

Auteur d’une brillante saison l’année dernière, avec plusieurs meetings remportés et des records personnels battus, Cheikh Tidiane Diouf a poursuivi sur la même lancée cette année.

Il a terminé à la troisième place du 400 mètres lors des Jeux africains à Accra, en mars dernier, grâce à un chrono de 45s 49, avant de décrocher la première place (45’’63), quelques jours après (13 avril), au meeting de Guyane.

Il a également terminé à la première marche du podium au meeting de la Martinique (France), le 18 mai dernier, avec un chrono de 45’’03.

“Le bilan est positif. J’ai commencé le 400 m avec un chrono de 51 s, et actuellement j’arrive à faire 45 s. Mon objectif est de battre mon record personnel à chaque compétition”, a conclu Cheikh Tidiane Diouf.

SK/BK/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…