Ziguinchor, 3 nov (APS) – Le ministre de l’Intérieur, Sidiki Kaba, a installé, vendredi, Mor Talla Tine, dans ses nouvelles fonctions de gouverneur de la région de Ziguinchor, a constaté l’APS.

M. Tine, précédemment préfet de Dakar, remplace à ce poste Guedj Diouf, nommé gouverneur de la région de Tambacounda.

Mor Talla Tine a déjà occupé le poste de gouverneur de la région de Ziguinchor en charge du Développement.

“Nous avons le plaisir de retrouver le gouverneur Guedj Diouf, un homme qui a travaillé avec beaucoup d’engagement et d’abnégation pour consolider la paix en Casamance. Il a été un grand gouverneur à Ziguinchor. Il va laisser ici un souvenir important”, a magnifié le ministre de l’Intérieur.

M. Kaba a rappelé que le gouverneur entrant, Mor Talla Tine a effectué plusieurs séjours dans plusieurs endroits du territoire national particulièrement à Tambacounda.

“Nous espérons qu’il fera les tâches pour lesquelles le président de la République a eu à le nommer au regard de son état de service, nous sommes rassurés”, a dit Sidiki Kaba, souhaitant aux deux gouverneurs ” bonne chance dans les missions régaliennes qui leur sont confiées”.

Le gouverneur sortant a remercié les collaborateurs et tous ceux qui l’ont aidé dans le travail pendant les sept ans qu’il a passés à la tête de l’administration de Ziguinchor au service de l’État.

“Je vous remercie pour la bonne collaboration, la sincérité et la fraternité qui ont marqué nos relations”, a lancé Guedj Diouf, appelant les populations de Ziguinchor à accompagner le gouverneur entrant.

“Cette charge rappelle si besoin en est une mission au service de l’intérêt commun. Je prends aujourd’hui le relais d’un grand serviteur de l’État, Guedj Diouf. Je mesure à sa juste valeur les enjeux et défis qui m’attendent dans cette belle région de la Casamance “, a réagi le nouveau gouverneur de Ziguinchor, Mor Talla Tine.

M. Tine estime que “la région de Ziguinchor par sa richesse culturelle, son patrimoine historique remarquable et ses importante ressources naturelles reste néanmoins à l’instar d’autres régions confrontées à des difficultés au plan économique, social et sécuritaire”.

C’est pourquoi, il a invité les populations à poursuivre la collaboration avec l’administration avec “plus de rigueur”.

“Je resterai attaché aux préoccupations et aspirations de tous les acteurs quel que soit leur nature, place et envergure mais dans le respect des lois et règlements et des principes d’un Etat de droit indispensable pour toute vie en communauté”, a assuré Mor Talla Tine.

MNF/ASB/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…