Ziguinchor, 26 juin (APS) – Une session de formation sur la prise en compte de la dimension genre en milieu professionnel regroupant des acteurs du monde du travail des régions de Ziguinchor, Tambacounda, Sédhiou, Kolda et Kédougou, s’est tenue, à Ziguinchor (sud), a constaté l’APS.

Prévue sur deux jours, elle est organisée par l’Agence de coopération internationale allemande pour le développement (GIZ) en collaboration avec l’administration décentralisée du travail. 

” Cette session de formation vise à promouvoir davantage la prise en compte de la dimension genre, notamment la promotion de l’égalité homme et femme en milieu professionnel”, a dit le conseiller technique en droit et administration du travail de l’Agence de coopération allemande, Demba Diop.

“Le monde du travail sénégalais est marqué par d’énormes disparités de genre liées à plusieurs facteurs”, a-t-il relevé, citant en exemple ”l’accès aux postes de responsabilité où il y a énormément de difficultés”.

“Sur les postes de représentation du personnel, nous avons peu de femmes aux postes de délégués du personnel”, a-t-il déploré.

“Il y a également des éléments de droit qu’il faudrait prendre en compte dans le cadre de la négociation collective”, a-t-il ajouté, relevant que “les questions de genre, sont une représentation sociale qu’il faut faire évoluer dans le sens de parvenir à une justice sociale”.

“Nous sommes à Ziguinchor dans l’optique de sensibiliser davantage, sur la prise en compte de ces préoccupations. Nous voulons faire en sorte que les entreprises soient beaucoup plus neutres, en matière d’organisation du travail et de respect des droits et des devoirs”, a expliqué M. Diop.

“Il s’agit aujourd’hui à travers cet atelier de sensibiliser l’ensemble des acteurs du monde du travail, sur cette problématique de discrimination fondée sur le genre en milieu du travail”, a expliqué de son côté, l’inspecteur régional du travail et de la sécurité sociale de Ziguinchor, Malick Ndour.

“Nous devons trouver des mesures de prévention contre tous les risques de discrimination, de harcèlement et de violence dans le monde du travail”, a ajouté M. Ndour. 

L’assistante du projet +Djiguen Sénégal +, Mariama Dieng, a magnifié la tenue de cette formation qui” va outiller et sensibiliser davantage les organisations pour  prendre en compte, l’aspect genre dans tout ce que nous faisons”.

”Elle va nous permettre d’intégrer cette dimension genre”, a-t-elle ajouté .

Des responsables de ressources humaines d’ entreprises de la zone sud, des délégués du personnel, des agents des inspections régionales du travail des régions concernées et des juges de tribunaux du travail de l’axe sud entre autres acteurs, ont pris part à l’atelier.

Ouvert mardi la session de formation a pris fin mercredi.

 

MNF/AB

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-AFRIQUE-ECONOMIE / Diamniadio : ouverture d’un colloque sur la contribution de la recherche scientifique dans le financement des économies de l’UEMOA

Diamniadio, 17 juil (APS) – Un colloque sur l’apport de la recherche scientifique dans le …