Ziguinchor, 21 oct (APS) – Deux-cent-vingt élèves orphelins de la région de Ziguinchor (sud) vont être parrainés cette année par l’association “La Boussole”, dans le cadre d’un partenariat avec l’inspection d’académie (IA) de la région, dans le but de contribuer à améliorer leurs conditions d’apprentissage.

“Ce partenariat entre l’IA et l’association +La Boussole+ est le fruit d’une vision partagée. Nous voulons améliorer les conditions d’apprentissage de ces 220 enfants vulnérables et soulager leurs parents qui sont très affectés par les conditions sociales assez précaires”, a déclaré l’inspecteur d’académie de Ziguinchor, Cheikh Faye.

Il s’exprimait au terme de la dixième édition d’une cérémonie traditionnelle de parrainage d’enfants défavorisés, dont des élèves de la commune de Ziguinchor, Kataba 1 et Biti-Biti, deux villages de la région.

 

Selon l’inspecteur d’académie, 70 élèves orphelins et vulnérables ont été enrôlés dans le seul département de Ziguinchor.

“La prise en charge des vulnérabilités et des disparités est au cœur de nos préoccupations. Nous ciblons la zone frontalière qui a été affectée par la crise casamançaise”, a dit M. Faye.

“L’objectif de l’association +La boussole+, c’est de faire en sorte qu’aux heures de cours, il n’y ait pas d’élèves qui traînent dans les rues de Ziguinchor. Nous voulons que ces élèves aient les mêmes chances que ceux dont les parents sont aisés”, a de son côté déclaré Sidiya Thiané, président de l’association “La Boussole”, spécialisée dans le parrainage d’enfants défavorisés.

Des kits scolaires ont été remis à 70 élèves orphelins et vulnérables du département de Ziguinchor lors de cette cérémonie du parrainage.

MNF/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs

Dakar, 18 juil (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aér…