Kédougou, 9 mai (APS) –   Un comité régional de développement sur la sécurité routière s’est ouvert, mardi, à Kédougou (sud-est), en vue d’élaborer un plan local de lutte contre l’insécurité routière, a constaté le correspondant de l’APS.

 

Cette rencontre dont la cérémonie d’ouverture a été présidée par l’adjoint au gouverneur de Kédougou chargé des affaires administratives, Amadou Salmone Fall, s’inscrit dans le cadre d’une campagne nationale de sensibilisation à la sécurité routière.

Elle a réuni “tous les acteurs de façon très inclusive pour discuter sur les points de la vulnérabilité [de la région de Kédougou]” en matière de sécurité routière, a expliqué M. Fall, en présence du directeur de l’Agence nationale de sécurité routière (ANASER), Cheik Guèye.

Il y avait aussi des représentants des forces de défense et de sécurité, de l’administration déconcentrée et de la société civile.

 

Amadou Salmone Fall a salué l’idée portant sur la mise en place d’un plan local de sécurité routière “très prochainement”, dans le cadre de la territorialisation des politiques publiques, en vue de renforcer la Stratégie nationale de la lutte contre les accidents de la circulation.

Il a relevé quelques points correspondant aux causes les plus fréquentes des accidents de la route dans la région de Kédougou.

“Il s’agit effectivement de la circulation des deux roues sans port de casque dans la ville, la divagation des animaux dans nos axes, la circulation de personnes par tricycle et le […] manque d’infrastructures routières”, a-t-il déclaré.

Le directeur de l’Agence nationale de sécurité routière a félicité les autorités administratives et les acteurs locaux pour la tenue de cette rencontre qui a selon lui permis de faire un diagnostic de la situation relativement à la sécurité routière et de recueillir des propositions venant des acteurs, en vue d’alimenter le plan local de sécurité routière que la région va élaborer.

 

Cheikh Guèye a invité les collectivités territoriales et les autres acteurs de la région à “s’impliquer activement dans la sensibilisation” pour le port de casque de sécurité, le respect des dispositions du code de la route et la lutte contre la divagation des animaux.

“Ils vont nous aider à avoir un plan d’action chiffré qui permettra [d’avoir] des indicateurs de suivi qui permettront à terme d’évaluer donc l’efficacité des mesures et des actions menées ici à Kédougou”, a-t-il relevé.

PID/BK

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Société

Voir aussi...

SENEGAL-MIGRATION-DIVERS / Saint-Louis : 57 candidats à l’émigration irrégulière interpellés par la Marine nationale

Saint-Louis, 20 juil (APS) – Une patrouille terrestre de la Base navale nord de la M…