Kaolack, 27 juil (APS) – La première édition du ‘’Prix de l’innovation’’ initiée par l’Université du Sine Saloum El Hadj Ibrahima Niass (USSEIN), dont la finale a eu lieu mercredi à Kaolack (centre), a été remportée par les étudiants porteurs du projet de ‘’Gestion intelligente de l’environnement et de l’exploitation agricole (GI2EA), a constaté l’APS.

Ces jeunes étudiants issus de différentes unités de formation et de recherches (UFR), ont travaillé sur ce projet qui met le numérique au service de l’agriculture. Ils ont remporté ce prix devant leurs camarades de “Bismillah Délices” qui ont soumis un projet sur la transformation de céréales et autres produits locaux en produits de pâtisserie.

La troisième place est revenue aux étudiants créateurs d’une plateforme, “Innov Digitech Agro” dont le projet a porté sur une innovation qui se veut “une solution pour une agriculture rentable et durable”.

Le premier prix est doté d’une enveloppe d’un million de francs CFA contre cinq-cents mille francs CFA pour le deuxième prix et deux-cents-cinquante-mille francs CFA pour le troisième.

La finale de ce prix de l’innovation a eu lieu en présence du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’entreprenariat, Papa Malick Ndour, parrain de la première édition, de l’adjoint au gouverneur de Kaolack en charge des affaires administratives, El Hadji Malick Sémou Diouf, du président du Conseil d’administration de l’USSEIN, Cheikh Ahmed Tidiane Bâ, du directeur général de la Banque agricole, entre autres personnalités.

“Actuellement, parmi les missions assignées à l’USSEIN, l’entreprenariat et l’innovation occupent une place prépondérante”, a précisé son recteur, le professeur Ndèye Coumba Touré Kane à la cérémonie officielle de cette finale. Elle s’est tenue en marge d’un atelier sur le statut de l’étudiant entrepreneur, une activité qui, selon elle, conforte cette université dans son engagement à faire face aux enjeux de la société.

Avec son modèle pédagogique centré sur l’approche par compétences et l’entreprenariat dans la chaîne de valeur de l’agriculture, l’USSEIN se veut un ‘’nouveau type d’université (NTU) où apprendre rime avec entreprendre, a expliqué Mme Kane.

“L’USSEIN va de la fourche à la fourchette, de l’étable à la table et de l’halieutique à l’assiette. Cela est sous-tendu par notre credo qui est un triptyque : 3 E, engagement, expérience et excellence, soit étudiant, entrepreneur et employeur”, a soutenu le recteur de cette université logée dans les trois régions du centre du Sénégal, Fatick, Kaffrine et Kaolack.

Ce sont entre autres raisons qui, d’après elle, ont motivé la mise en place de ce prix de l’innovation pour susciter l’ingéniosité chez les étudiants. ‘’

Pour le ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de l’Entreprenariat, la mise en place de ce prix arrive dans un contexte marqué par plusieurs initiatives portées par l’Etat du Sénégal avec pour ancrage le Plan Sénégal émergent (PSE) qui accorde une place privilégiée à la promotion de l’emploi des jeunes à travers l’entreprenariat.

“Dans le sous-secteur de l’enseignement supérieur, il y a lieu de noter, avec beaucoup d’intérêt, la dynamique en cours dans les universités où la tendance est à la traduction en actes concrets de la mission d’accompagnement des étudiants et des diplômés”, a fait relever Papa Malick Ndour.

Il a rappelé que depuis la Concertation nationale sur l’avenir de l’enseignement supérieur (CNAES) de 2013, l’accompagnement à l’insertion et le service à la communauté sont des missions dévolues aux universités sénégalaises, qui s’ajoutent aux missions traditionnelles de formation, de recherche, de production et de transmission du savoir.

ADE/ASB/AB/MTN

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-TRANSPORTS / Transports : vers l’élaboration de stratégies répondant aux besoins actuels et futurs

Dakar, 18 juil (APS) – Le ministre des Infrastructures et des Transports terrestres et aér…