Dakar, 27 oct (APS) – Le parquet de Dakar déclare avoir ouvert une enquête pour identifier les auteurs de la publication d’une correspondance administrative du directeur général de l’administration pénitentiaire adressée à la ministre de la Justice, concernant l’état de santé de l’opposant Ousmane Sonko, placé en détention.

‘’Le procureur de la République a ordonné immédiatement l’ouverture d’une enquête pour identifier les auteurs de cette publication et toutes personnes impliquées, aux fins d’engager des poursuites judiciaires à leur encontre’’, lit-on dans un communiqué du parquet.

‘’Outre la violation des droits du détenu, ces faits d’une particulière gravité constituent toute une panoplie d’infractions relatives à la diffusion de données à caractère personnel’’, soutient-il.

Le procureur de la République déplore ‘’la diffusion, sur des supports de communication, d’une correspondance administrative et interne émanant de la direction de l’administration pénitentiaire et adressée à madame le garde des Sceaux, ministre de la Justice’’.

Le communiqué du parquet a été publié au moment où circulait, par divers médias, une lettre adressée par le colonel Abdoulaye Diagne, directeur général de l’administration pénitentiaire, à Aïssata Tall Sall.

La lettre rendue publique décrit la ‘’situation médicale’’ d’Ousmane Sonko, dont l’état de santé est déplorable, selon ses avocats.

Ces derniers déclarent que M. Sonko, maire de Ziguinchor (sud) et candidat à l’élection présidentielle de 2024, a repris la grève de la faim. Arrêté depuis le 28 juillet dernier, il est accusé de nombreuses infractions.

ESF/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DEVELOPPEMENT-JEUNESSE / Développement de Matam : des jeunes exposent leurs attentes et recommandations

Matam, 20 juil (APS) – Des jeunes de Matam ont exposé, samedi, leurs attentes, ambit…