Dakar, 3 juil (APS)– Adama Faye, professeur titulaire en santé publique, à l’université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), est revenu mercredi, sur l’importance du paiement numérique des agents de la santé notamment dans la traçabilité et la sécurisation des opérations.

‘’La digitalisation vous permet de bénéficier de services tout en étant sur place. Il y a beaucoup d’avantages sur le paiement numérique et nous  gagnerions à accélérer l’implémentation de cette stratégie’’, a-t-il déclaré.

Pr Faye, s’adressait à des journalistes, lors d’un atelier de dissémination nationale des travaux de recherche scientifique du projet de digitalisation des paiements des agents de santé en Afrique Subsaharienne.

Cette rencontre enregistre la participation de plusieurs chercheurs et autres acteurs du secteur, venus de quelque pays d’Afrique notamment le Togo, l’Ouganda, etc.

Selon lui, les travaux ont montré que le paiement digital, demeure ‘’sûr et sécurisant’’ pour les agents de la santé, qui se trouvent partout au Sénégal, notamment dans les coins les plus reculés du pays.

‘’Un infirmier ou un acteur communautaire qui se trouve à Fongolemi ou à Matam, au lieu d’attendre qu’on lui amène de l’argent, à travers le paiement numérique, dès qu’il finit ses activités, il pourra bénéficier de ses ressources’’, a-t-il expliqué.

Pr Faye a soutenu que ce processus, améliore la rétention au niveau des endroits les plus éloignés du pays, tout en insistant sur la motivation du gouvernement pour le rendre effectif.

‘’Cela nous permet de gagner du temps et de ne pas en perdre dans d’autres activités qui sont des activités annexes par rapport à notre mission principale’’, a pour sa part, indiqué, le vice-doyen de la faculté de médecine, pharmacie et obstétrique et gynécologie de l’UCAD, Pr Momar Kodé Bâ.

 

Il a rappelé que le deuxième intérêt, est que cela permet de vérifier ”l’efficacité et la traçabilité” des actions menées.

‘’Quand nous avons la traçabilité, il y a aussi un moyen de contrôle beaucoup plus efficace’’, a-t-il laissé entendre.

D’après Pr Bâ, lorsqu’il s’agit d’évaluer la réduction des comptes, comme c’est le cas du terme, il y a lieu de le faire avec ‘’beaucoup d’efficacité’’.

AMN/SKS/SBS/ADL

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Sédhiou : une fille de 10 ans meurt noyée dans un caniveau

Sédhiou, 16 juil (APS) – Une fille de dix ans s’est noyée cet après-midi dans un can…