Dakar, 13 juin (APS) – La dissémination et l’utilisation des résultats de la recherche dans le domaine de la santé peuvent aider les décideurs à faire des investissements stratégiques, a soutenu Niranjan Bose, directeur général d’Exemplars, un programme qui étudie les pays ayant réalisé des progrès exemplaires en matière de santé publique.

La dissémination des études “peut pousser à des investissements stratégiques, puisque l’objectif est d’aider les décideurs nationaux et les partenaires à prendre des décisions stratégiques, à allouer des ressources et à élaborer des politiques fondées sur des données probantes”, a-t-il expliqué dans un entretien avec l’APS.

Le programme ”Exemplars” qui mène des études dans le domaine de la santé depuis six ans est basé chez Gates Ventures, le bureau privé de Bill Gates et collabore étroitement avec la fondation Gates.

À travers les résultats de ses recherches conduites dans beaucoup de pays dont le Sénégal, Exemplars veut ”partager ce qui marche dans d’autres pays”, a souligné M. Bose en marge d’un panel sur la santé maternelle, lors de la 77e assemblée mondiale de la santé, à Genève.

“Notre mission est d’identifier et d’aider à partager les exemples positifs en matière de santé mondiale, d’analyser les facteurs de réussite des pays et de diffuser les principaux enseignements, afin qu’ils puissent être adaptés à des contextes comparables”, a-t-il dit.

Au Sénégal, a précisé M. Bose, Exemplars a mené plusieurs études, notamment sur l’anémie chez les femmes en âge de procréer, le retard de croissance, la réduction de la mortalité néonatale et maternelle, la mortalité des moins de cinq ans et la fourniture de vaccins.

L’utilisation des données de ces études a valu au Sénégal ”beaucoup de succès comme la réduction de l’anémie chez les femmes en âge de procréer et la réduction de la santé maternelle et néonatale”, a-t-il souligné.

Pour Niranjan Bose, le Sénégal ”sort du lot avec beaucoup d’études menées dans le domaine de la santé, qui peuvent servir dans la détermination des politiques publiques”.

Il signale que la première convention liant le Sénégal à son groupe “est presque finie”. “Il reste une deuxième phase, avec des études prévues sur l’anémie, la digitalisation de la santé, etc.”

Exemplars est aussi une coalition mondiale dotée d’une équipe de 150 personnes, dont des chercheurs, des experts et des partenaires financiers.

SKS/ADL/BK/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…