Thiès, 29 juin (APS) – Le conseil régional de la consommation de Thiès (CRC) présidé par le gouverneur, a rendu public, vendredi, les nouveaux prix applicables dans la région, suite à la baisse décidée par les pouvoirs publics sur certains produits de grande consommation.

“A compter de ce jour (…) le prix du riz brisé ordinaire est à 415 francs, soit une réduction de 40 francs par rapport au prix précédent, l’huile de palme raffinée sera vendue à 1010 francs le litre, soit une baisse de 105 francs sur le prix antérieur”, a listé le gouverneur de la région de Thiès, Oumar Mamadou Baldé.

En présidant la réunion du conseil régional de la consommation, l’autorité administrative a informé que le sucre cristallisé sera acheté désormais par les Thiessois à 600 francs le kilogramme, soit une baisse de 50 francs par rapport au prix précédent.

Le sac de farine va se vendre à 15.400 F, connaissant ainsi une baisse de 4.000 FCFA. Tandis que la baguette de 190 grammes sera achetée maintenant à 150 francs. Ce qui acte une baisse de 25 FCFA, a poursuivi le gouverneur.

“Enfin, pour ce qui est du ciment, j’ai le plaisir d’annoncer qu’à compter de ce jour la tonne sera achetée à 72.000 francs, soit 2.000 francs de baisse par rapport au prix précédent”, a encore fait valoir M. Baldé.

Il a salué le travail de tous les acteurs qui ont participé au “processus d’étude, de proposition et de validation des nouveaux prix”.

“Une chose est de fixer des prix, une autre chose est de veiller à leur application effective sur le terrain”, a toutefois, précisé l’autorité administrative.

Il a promis que les autorités auront “la posture qu’il faut pour que ces prix-là soient respectés par l’ensemble de la chaîne de commerçants”, relevant de sa circonscription.

Nous veillerons, d’abord par la sensibilisation, à atteindre tous les grossistes, demi-grossistes et tous les détaillants, afin qu’ils aient les prix qui avaient été retenus”, a-t-il assuré.

Outre la sensibilisation, il a annoncé avoir donné des instructions au service régional du commerce pour que ses équipes procèdent dans les trois départements de la région, à un “contrôle régulier” des prix, tout en disant espérer pouvoir compter sur le “comportement responsable” des commerçants.

Le gouverneur a aussi invité les associations consuméristes, les mouvements de la société civile et tous les autres acteurs territoriaux à venir prêter “main forte” à l’administration afin que l’on ne se retrouve pas avec des commerçants ne respectant pas les nouveaux tarifs.

Réagissant à l’interpellation d’associations de consommateurs qui voulaient davantage de baisse sur le prix de la tonne de ciment dans la région de Thiès, Oumar Mamadou Baldé a tenu à assurer que le service du commerce continuera à travailler pour recueillir leurs “suggestions et plaidoyers”.

Ces derniers seront ensuite portés à l’attention des pouvoirs publics, notamment celle du ministre de l’Industrie et du Commerce, a-t-il promis, jugeant normale que la région de Thiès qui abrite deux des trois cimenteries du Sénégal, puisse prétendre à une telle réduction de prix.

ADI/SMD

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…