Thiès, 25 juin (APS) – La deuxième phase d’un projet de promotion du football féminin à l’école, dénommé “Coup d’envoi pour le leadership des filles”, a été été lancée lundi à Thiès (ouest).

Sont concernés par ce projet, quatre-cents adolescents dont 300 jeunes filles et 100 garçons de 20 établissements scolaires des communes d’intervention de Plan International, à savoir Notto, Tassette, Ngoundiane et Ndiéyène Sirakh.

“Coup d’envoi pour le leadership des filles” va être exécuté par Plan International, en partenariat avec l’inspection d’académie de Thiès, l’ONG Ladies’ Turn et le service départemental des sports.

Selon Bineta Sow Diop, secrétaire générale de l’inspection d’académie de Thiès, la deuxième phase lancée lundi pour dix mois, a déjà démarré avec des rencontres d’échanges, d’intégration et de feedback, pour essayer d’améliorer la dynamique déjà enclenchée.

“Nous sommes en train de consolider les acquis de la phase numéro un et de la phase d’extension”, a dit Mme Diop, lors de la cérémonie de lancement à l’inspection médicale des écoles de Thiès.

“Nous allons mobiliser davantage les parties prenantes pour donner un coup aux clichés et aux stéréotypes de genre qui ont fini d’affecter le football aux garçons”, a dit la responsable.

La phase pilote de ce projet a été “une réussite”, selon la secrétaire générale de l’IA de Thiès.

Le résultat obtenu a encouragé le financement d’une deuxième phase, qui coïncide avec le lancement de cette initiative à Kaolack, a-t-elle dit.

Après une phase test, le projet a été étendu à 20 écoles du département de Thiès, et s’apprête à être dupliqué dans la région de Kaolack.

Il prévoit un budget de de 59 millions de FCFA pour sa mise en œuvre dans les deux régions de Thiès et Kaolack réunies.

“Coup d’envoi pour le leadership des filles” a aidé à faire éclore des talents, selon Mme Diop. Une des bénéficiaires du projet a été ainsi cooptée pour intégrer l’équipe nationale de football féminin, a-t-elle signalé.

La secrétaire générale de l’inspection d’académie de Thiès a interpellé les collectivités territoriales pour qu’elles mettent la main à la pâte, en collaboration avec l’inspection d’académie, afin de pérenniser ce projet.

Tout en promouvant le football féminin, il s’agit de contribuer à renforcer les capacités des jeunes filles dans plusieurs domaines, selon Awa Diouf, chargée de mise en œuvre des programmes à Plan International et coordinatrice du projet.

De cette manière, “Coup d’envoi pour le leadership des filles” cherche à faire de ses cibles “des leaders influents au sein de leurs communautés” respectives, a-t-elle ajouté.

Des équipes de football féminin seront composées dans les établissements scolaires ciblés, les filles choisies recevront du matériel footballistique, a-t-elle expliqué.

Après une première phase lancée en fin 2018 pour 20 mois, le projet a été étendu à un plus grand nombre d’écoles du département de Thiès.

ADI/BK

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…