Thiès, 25 juin (APS)- Les autorités académiques et administratives de Thiès ont fait part, mardi, de leur satisfaction quant au démarrage dans de bonnes conditions des épreuves du Certificat de fin d’études élémentaires (CFEE), couplées au concours d’entrée en 6-ème, pour les quelque 47.000 candidats de la région.

“Globalement, nous sortons de cette tournée satisfaits et heureux”, a indiqué l’inspecteur d’Académie Elhadji Mamadou Diouf, après avoir visité quelques centres d’examen, en compagnie d’une délégation conduite par l’adjoint au préfet de Thiès, Diadji Guèye.

“Il ressort de cette tournée que les conditions matérielles sont conformes au prescrit et à l’attente”, a poursuivi l’inspecteur d’académie.

Selon lui, “les infrastructures ont été bien apprêtées, les salles de classe sont propres, les tables-bancs numérotés, les toilettes sont propres, l’eau autant de boisson que de toilettes est disponible” sur l’ensemble des centres où la délégation s’est rendue. Il s’agit des écoles élémentaires de Ngoumsane, Idrissa Diop et Saint-Augustin.

“Les examinateurs ont trouvé leurs conditions d’hébergement correctes”, a-t-il dit, rapportant avoir trouvé “des enfants assez gais, qui trouvent les épreuves assez calibrées”. Une appréciation que les enseignants ont confirmée, selon lui.

Saluant une “bonne qualité d’impression” et une typographie “aux normes””, il a relevé que le nombre de copies scellées est conforme à celui inscrit sur les enveloppes les contenant.

El hadji Mamadou Diouf a salué le travail accompli par toute la chaîne d’acteurs, y compris le Bureau des examens et concours, les parents, les équipes pédagogiques, les services techniques de l’Etat, dont le service d’hygiène qui a aidé à la désinfection et à la désinsectisation des centres.

Ces acquis sont la résultante des dispositions prises en amont depuis le début de l’année et qui ont été consolidés par un conseil interministériel qui avait été consacré à l’organisation de ces examens.

“Croisons les doigts, maintenant prions pour nos enfants, pour que les résultats soient excellents plus que jamais ils ne l’ont été pour le bonheur des enfants et de leurs parents”, a-t-il ajouté.

“Globalement, nous avons une parfaite satisfaction de la tournée que nous avons effectuée ce matin”, a aussi dit à la presse Diadji Guèye, adjoint au préfet de Thiès.

“Nous avons constaté dans tous les centres où nous sommes passés que les examens se déroulent normalement et que les conditions sont réunies” à cet effet, a dit M. Guèye.

Selon lui, “de très bons échos” leur sont également parvenus des autres centres, par le biais des inspecteurs.

L’autorité administrative a vanté le “travail remarquable” de l’inspecteur d’académie et des IEF de Thiès ville et de Thiès département.

Pour lui, la machine de l’organisation des examens est “tellement huilée” que tout ce “travail fastidieux” abattu pour déployer la logistique, gérer le personnel, sécuriser les centres d’examens et acheminer les épreuves, “semble banal”.

Il n’a pas manqué de souligné l’apport des parents d’élèves et des comités de gestion d’écoles (CGE) dans le dispositif, où ils se chargent de régler les “détails de dernière minute”.

“L’académie de Thiès présente pour cet examen du CFEE, couplé au concours de l’entrée en sixième, à peu près 47.000 candidats (dont) les 57,27 % sont des filles”, a indiqué l’inspecteur d’académie.

Ces candidats sont répartis entre 285 centres, parmi lesquels 39 sont réservés aux 1.416 candidats suivant le cursus franco-arabe. Une cinquantaine de candidats sont malvoyants.

Près de 10.000 agents, dont 4.900 surveillants et 4.300 correcteurs ont été mobilisés pour les besoins de ces épreuves.

ADI/SBS/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…