Tambacounda, 24 juin (APS) – Le Projet de gestion des ressources naturelles au Sénégal (SENRM) prévoit l’aménagement de six nouvelles forêts communautaires dans la région de Tambacounda (est), a appris l’APS de sa coordonnatrice, Ndèye Coura Mbaye, lundi.

‘’SENRM est un projet qui a été mis en place par l’Etat du Sénégal pour avoir une meilleure gestion des ressources forestières et halieutiques’’, a indiqué Mme Mbaye lors du lancement du projet à Tambacounda.

Le SENRM vise à renforcer les capacités des services travaillant dans ces différents domaines et à améliorer la situation économique des populations.

Initié par le gouvernement du Sénégal, il est financé par la Banque mondiale à hauteur de100 millions de dollars US, soit plus de 61 milliards de francs.

Ce montant est réparti à part égale entre le ministère de l’Environnement et de la Transition écologique (METE) et le ministère des Pêches, des Infrastructures maritimes et portuaires (MPIMP) pour une durée de six ans.

‘’Pour le volet environnement du projet, nous allons beaucoup appuyer les directions et les services techniques du METE, pour qu’ils puissent assurer leurs rôles, notamment la Direction de la réglementation environnementale et du contrôle et le Centre de gestion de la qualité de l’air’’, a indiqué Ndèye Coura Mbaye.

Selon elle, le projet va appuyer le développement des textes d’application du Code de l’environnement et leur diffusion, mais également la Direction des eaux, forêts et chasses et de la conservation des sols.

Elle précise qu’‘’il s’agira de renforcer les capacités de l’inspection régionale des eaux et forêts de Tambacounda (IREF) en équipements informatiques, en matériels roulants, pour pouvoir transporter les équipes dans le cadre de leurs patrouilles’’.

Le projet, dit-il, compte consolider les aménagements existants, et créer six nouvelles forêts communautaires en plus des activités de bornage et de pancartage des forêts aménagés et du parc national Niokolo koba.

Elle précise que ‘’le projet intervient pour le volet environnement dans les régions de Kolda, Sédhiou, Kédougou et Tambacounda’’ et ‘’dans une moindre mesure dans la région de Kaffrine’’.

Mme Mbaye indique que ‘’le budget total alloué à la région de Tambacounda s’élève à 6,7 milliards de francs’’.

La coordonnatrice a également relevé que pour le secteur de la pêche, le projet intervient dans les régions de Dakar, Thiès, Saint-Louis, Fatick, Ziguinchor, Kolda, Kédougou et Sédhiou. 

BT/ASG/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…