Thiès, 18 juin (APS) – La Société nationale de gestion des déchets (SONAGED) a décuplé cette année ses moyens matériels et humains, pour nettoyer les plus grands sites de production de déchets de Thiès, Mbour et Tivaouane, la veille et au soir de la Tabaski, célébrée lundi par la plupart des musulmans sénégalais.

“Comme nous avons l’habitude de le faire à chaque fête religieuse, cette année, nous n’avons pas dérogé à la règle. La SONAGED a doublé ses efforts de l’année dernière”, a dit Korka Seck Kâ, déléguée régionale de ladite structure, en marge de l’opération de nettoiement du marché central de Thiès, lundi soir.

“En termes de moyens humains, nous avons déployé plus de six véhicules de collecte avec les 200 agents cette nuit au niveau du marché central (de Thiès) afin que, dès demain (mardi), le marché soit opérationnel”, a-t-elle expliqué.

Les véhicules mobilisés, d’une capacité de 16 tonnes chacun, feront au minimum deux rotations, ce qui fera plus de 200 tonnes de déchets évacuées, a-t-elle précisé.

Ces opérations de collecte nocturne ont débuté en guise d’anticipation depuis dimanche, avec le déploiement de cinq à six véhicules, sur six à sept circuits de collecte aux abords de quartiers populaires grands producteurs de déchets. C’est le cas notamment de la rocade et de la route de Saint-Louis.

Le travail a été poursuivi lundi dans l’après-midi aux Parcelles Assainies et à Mbour 1, pour soulager les populations des déchets.

La Tabaski est un moment de grande production de déchets.

“Cette opération est régionale, puisqu’au marché central de Tivaouane et à Mbour, une équipe départementale est à l’œuvre. Nous avons ciblé les sites de forte production de déchets, à savoir les marchés où il y a une grande affluence”, a-t-elle signalé.

Selon Mbaye Diaw, délégué départemental de la SONAGED à Thiès, beaucoup de problèmes ont déjà été réglés, grâce à une augmentation des moyens déployés cette année.

“Dès demain, tout commerçant qui le souhaitera, pourra vendre dans un marché propre”, a-t-il assuré.

Le problème de décharge auquel la délégation départementale de la SONAGED était confrontée par le passé, a été résolu, si bien que ses équipes peuvent maintenant collecter des déchets jour et nuit, s’est-il réjoui. Ces déchets sont évacués à la décharge de Pout.

Selon Diaw, la SONAGED, malgré un personnel de 17.000 employés, reste ouverte aux jeunes. Pour lui, il n’y a jamais assez de bras dans le secteur du nettoiement qui ne s’arrête plus à la collecte et au dépôt d’ordures, mais offre une kyrielle de métiers annexes.

ADI/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-DIVERS / Sédhiou : une fille de 10 ans meurt noyée dans un caniveau

Sédhiou, 16 juil (APS) – Une fille de dix ans s’est noyée cet après-midi dans un can…