Sinthiang Coumambouré (Kolda), 25 juin (APS) – Les habitants de Sinthiang Coumambouré, village situé dans la commune de Dialambaré, région de Kolda (sud), invitent les autorités étatiques à sécuriser la mare aux crocodiles située à proximité de leurs habitations.

Ce point d’eau se trouve à moins de 900 mètres de leurs habitations. 

Depuis des décennies, des crocodiles vivent dans cette mare aux abords de laquelle les populations riveraines s’adonnent à des activités agricoles comme la riziculture, l’arboriculture, parfois au péril de leur vie.

A cette mare viennent aussi s’abreuvoir des animaux domestiques.

Les agents de la brigade des eaux et forêts de l’arrondissement de Dabo, en charge de la protection des ressources naturelles et de la biodiversité de cette partie de la région de Kolda certifient ”la présence de crocodiles dans cette mare”. Ils parlent de ”risques réels” au sujet de cette cohabitation entre les hommes, les animaux domestiques et les crocodiles.

”Nous avons, depuis des années, demandé de l’aide pour sécuriser la zone avec une clôture en grillage afin d’éviter que les crocodiles n’attaquent nos animaux, ou nos enfants qui viennent souvent chercher des lianes +madd+ jusqu’aux abords de la mare. Nous sommes exposés, en particulier nos femmes qui s’adonnent à la riziculture jusqu’ aux berges de la mare”, alerte Bakary Samananko.

Samananko, qui habite le village de Sinthiang Coumambouré, pratique la cueillette de vin de palme sur les berges de la mare.

Une cohabitation à risque

”L’année dernière, une des rizicultrices avait été attaquée par un crocodile. Heureusement pour elle, il y a eu plus de peur que de mal”, raconte-t-il.

”Nous vivons ici avec nos familles et notre cohabitation avec les crocodiles, n’est pas sans risque. Nous craignons chaque jour pour nos vies et nos animaux. Nos animaux domestiques sont attaqués et tués régulièrement par des crocodiles ”, se désole-t-il.

Bakary Samananko indique qu’en ce qui concerne les enfants, ”la mare leur est interdite en raison des risques encourus à ses abords”.

Aujourd’hui encore, ”pour réduire ces risques, les populations riveraines continuent de réclamer des autorités étatiques la sécurisation du périmètre de la mare aux crocodiles, par l’érection d’une clôture en grillage rigide”, déclare-t-il.

L’adjudant-chef Abdoulaye Kairé, chef de la brigade des eaux et forêts de Dabo, confirme la présence de crocodiles dans cette mare qui jouxte Sinthiang Coumambouré, un village de la commune de Dialambéré, située à l’est de Kolda, la capitale régionale.

”Il arrive que ces crocodiles sortent de l’eau pour prendre un bain de soleil sur le rivage de la mare. Ils attaquent aussi les petits ruminants quand ils ont faim”, signale-t-il.

Il ne fait mystère des ‘’dangers réels” liés à cette cohabitation entre les crocodiles, les animaux domestiques et les habitants de Sinthiang Coumambouré.

”Il y a des risques réels dans cette cohabitation entre les populations de cette localité, les petits ruminants et les crocodiles”, alerte l’adjudant-chef Kairé. Il n’en fait pas moins remarquer que ”les crocodiles n’attaquent que les petits ruminants’’. ‘’Fort heureusement, car jusque-là, nous n’avons noté aucune attaque mortelle sur un homme malgré les risques”, rassure-t-il. 

Le chef de la brigade des eaux et forêts de Dabo plaide à son tour pour ”la sécurisation” de la mare aux crocodiles, qu’il faut entourer d’une  clôture en grillage.

Alphouseyni Baldé, un habitant de Vélingara Pathé, un village proche de Sinthiang Coumambouré, insiste sur ”la nécessité de valoriser la mare aux crocodiles, en faisant de ce point une zone touristique”.

”Nous lançons un appel aux autorités et aux partenaires, afin qu’ils nous aident à valoriser la mare aux crocodiles en y mettant des clôtures pour protéger les populations, les animaux et même les crocodiles. Il faut faire de ce site une zone touristique”, lance M. Baldé.

Des journalistes de Kolda ont visité la mare aux crocodiles, à l’instigation du service des eaux et forêts, du Forum civil et de l’association ADC Ninnaba.MG/ASB/AB/ASG

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-EDUCATION / Kédougou : l’IEF de Saraya récompense ses meilleurs élèves

Kédougou, 14 juil (APS) – L’Inspection de l’éducation et de la formation de Saraya a…