Dakar, 25 juin (APS) – Le secrétaire général du ministère de l’Énergie, du Pétrole et des Mines, Cheikh Niane, juge satisfaisant le niveau d’exécution du Projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport de la Société nationale d’électricité du Sénégal (Senelec).

M. Niane a effectué une visite des travaux dudit projet dans la région de Dakar, en compagnie de ses responsables, lundi.

“Cette visite a permis à tous les acteurs d’apprécier l’état d’avancement de l’installation des câbles souterrains et sous-marins, des postes électriques”, a-t-il dit.

La visite a permis aussi de s’enquérir “des activités connexes du Projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport de la Senelec, qui, à mi-chemin de sa mise en œuvre, enregistre un bon taux d’avancement”, a signalé Cheikh Niane.

Il rappelle que “l’objectif du projet est de fournir une l’électricité de qualité, à partir de sources à faible coût et disponibles, pour que l’opérateur satisfasse la demande croissante” des usagers.

“Les investissements du Millennium Challenge Corporation, d’un montant de 220 milliards de francs CFA, vont renforcer et augmenter la fiabilité du réseau de transport de haute tension à Dakar et dans ses environs, améliorer la fourniture d’électricité à travers le pays”, a-t-il assuré.

“Nous sommes très satisfaits parce que l’évolution des travaux est très bonne”

Le Millennium Challenge Corporation (MCC), une initiative du gouvernement américain, contribue au financement du Projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport de la Senelec.

Les travaux en cours comprennent la construction d’une liaison souterraine de 30 km destinée au transport de 225 kilovolts, dont 20 km constitués de câbles souterrains, entre Kounoune et la Patte d’oie.

La construction de câbles souterrains entre Kounoune et le cap des Biches fait partie des travaux.

Une liaison sous-marine de 16 km, dont 14 constitués de câbles sous-marins de 225 kilovolts entre le cap des Biches et la rive de Bel Air, est également en construction.

Des câbles souterrains de 225 kilovolts, entre la rive et le poste électrique de Bel Air, sont en train d’être installés, de même que deux nouveaux postes de 225 kilovolts isolés, au cap des Biches et à Bel Air.

Oumar Diop, le directeur général du Millenium Challenge Account Sénégal

La représentante du MCC au Sénégal, Molly Glenn, s’est réjouie du niveau d’exécution des travaux.

“Nous sommes très satisfaits parce que l’évolution des travaux est très bonne”, a-t-elle dit en saluant le “respect” des engagements pris par les entreprises concernées.

Le MCC investit pour “l’avenir du Sénégal et des entreprises qui veulent contribuer à la croissance économique du pays”, a-t-elle ajouté.

“L’objectif [du Millenium Challenge Corporation] est de combattre la pauvreté par la croissance économique”, a dit Oumar Diop, le directeur général du Millenium Challenge Account Sénégal, un autre programme américain soutenant les investissements publics au Sénégal.

Le Projet de modernisation et de renforcement du réseau de transport aura un impact “extrêmement fort” sur la vie des usagers de l’électricité distribuée par la Senelec, a assuré M. Diop lors de la visite des travaux.

“Ce projet de transport va toucher 46.000 personnes à Dakar et dans ses environs, mais aussi à Touba et dans la région de Thiès’’, a-t-il assuré, ajoutant : “Les entreprises vont créer beaucoup plus de valeur ajoutée et d’emplois. Nos entreprises vont être beaucoup plus compétitives.”

Les travaux en cours d’exécution doivent s’achever au plus tard en septembre 2026, selon la Senelec et ses partenaires américains.

CS/ASG/ESF

 

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-SPORT / Phases nationales de Navétanes: l’organisation retirée à la région de Matam pour non-respect des cahiers de charge

Matam, 24 juil (APS) – L’organisme national de coordination des activités de v…