Thiès, 20 sept (APS) – La société nationale d’électricité (Senelec) est devenue “la plus grande entreprise du Sénégal”, grâce à une embellie, liée à une production suffisante et une stabilité de la distribution, a annoncé mercredi à Thiès, son directeur général Papa Mademba Bitèye.

Le DG de Senelec rendait visite au khalife de la famille Ndiéguène, à son domicile de Keur Mame Elhadji, un foyer religieux dans la ville de Thiès, à l’approche du Gamou. Il a indiqué qu’il préférait, comme à son habitude, faire part au religieux, de la situation de l’entreprise qu’il dirige, avant d’évoquer ses actions dans le cadre de cet évènement religieux.

”Au moment où nous parlons, a-t-il dit, Senelec est la plus grande entreprise du Sénégal et par l’aide de Dieu, toutes nos contraintes en matière d’exploitation ont diminué“.

”Aujourd’hui, le seul reproche que les Sénégalais nous font, est que l’électricité est chère, et nous acceptons cette observation“, a-t-il poursuivi.

Il a expliqué la cherté de l’électricité  par les cours élevés du fuel que la société importe. “Quand on achète pour revendre, on ne peut baisser son prix tant que le prix auquel on achète ne baisse pas, si on veut continuer à vendre, pour que les clients continuent à acheter“, a-t-il expliqué.

Il a ajouté que parmi les intrants de l’électricité produite par Senelec, “en ce moment, seule la sueur de l’agent de Senelec  provient du Sénégal. Le combustible, les machines, les pièces de rechange viennent de l’étranger et sont achetés à un prix fort“.

L’entreprise peut toutefois compter sur des agents qualifiés pour la prise en charge de la majeure partie de la maintenance, a-t-il relevé.

”Nous avons une production suffisante, mais les cours du fuel n’ont pas atteint un niveau pouvant permettre de réduire les prix“, a dit Papa Mademba Bitèye, selon qui la société énergétique table, dans sa planification, sur l’exploitation prochaine du gaz et du pétrole, pour réduire ses tarifs jusqu’au niveau souhaité par les Sénégalais et réaliser ses objectifs d’électrification.

Selon le DG, “le personnel (de Senelec) trouve son compte“ dans cette bonne santé de l’entreprise, tout comme l’actionnaire principal qu’est l’Etat, lequel en profite à un double titre : les coupures fréquentes qui étaient sources de tensions sociales et par ricochet d’insécurité, sont devenues rares, et les résultats génèrent des recettes.

Le responsable a encore sollicité les prières du guide religieux, pour plus de progrès à Senelec, un patrimoine du peuple sénégalais.

Serigne Mounirou Ndieguène a formulé des prières pour qu’Allah soutienne ce service, Senelec, qui “sert l’ensemble du pays“.

Le DG de Senelec qui devait se rendre à Thiénaba et Ndiassane, a dû écourter sa tournée pour rejoindre le Premier ministre, en visite dans la région.

ADI/OID

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-BASKET / Coupe du maire de Dakar : le DUC s’adjuge le trophée pour la deuxième année consécutive

Dakar, 20 juil (APS) – L’équipe du Dakar université club (DUC) a remporté, samedi, p…