Dakar, 23 juin (APS) – Samira Djouadi, l’unique candidate du Mouvement Ensemble pour la République (majorité sortante) dans la 9ème circonscription représentant les Français établis au Maghreb et en Afrique de l’Ouest, a souligné, samedi, à Dakar, la nécessité de renforcer le partenariat entre la France et le Sénégal, de manière à notamment faciliter l’intégration des  entrepreneurs binationaux.

‘’On va essayer de renforcer ce partenariat entre le Sénégal et la France pour que les entrepreneurs puissent entreprendre à Dakar et dans les autres villes d’une manière sereine. Au Sénégal, contrairement aux autres pays de la 9ème circonscription, 60% des Français sont des binationaux’’, a-t-elle dit.

Samira Djouadi est en déplacement de deux jours à Dakar, avec sa suppléante Léa Diani, dans le cadre de la campagne pour les élections législatives. Elle prévoit d’échanger avec les électeurs français résidant à Dakar, Saint-Louis et Saly Portudal.

Le Sénégal compte 17 000  électeurs qui vont voter au lycée Jean Mermoz (Dakar) pour le compte de ces élections législatives, dont le premier tour est prévu 30 juin prochain et le 7 juillet pour le second tour.

‘’Des entrepreneurs sont venus s’installer [au Sénégal] parce que pour eux revenir dans le pays d’origine, de leurs parents, était très important. Ils viennent pour apporter l’expertise et pour faire de la co-construction avec des Sénégalais nés en France’’, a fait valoir Samira Djouad.

Elle invite les autorités consulaires à se rapprocher de ces ressortissants français pour leur faciliter les démarches administratives.

‘’Il va falloir réfléchir à la  manière de leur faciliter cette intégration à la fois administrativement mais aussi financièrement parce qu’un entrepreneur a besoin d’être accompagné”, a-t-elle expliqué tout en estimant que le  problème des visas préoccupait également les binationaux dont les parents ne sont pas Français.

‘’Il faut que l’on arrête.  Il y a des choses que l’on peut faire de manière très simple afin de rétablir cette relation et permettre aux parents de rendre visite à leurs enfants’’, a-t-elle dit en promettant de proposer ‘’des idées très concrètes’’ dans ce domaine si elle était élue à l’issue du scrutin.

La neuvième circonscription compte 16 pays de l’Afrique de l’ouest et du Maghreb (Algérie, Maroc, Libye, Tunisie, Burkina Faso, Mali, Niger, Mauritanie, Cap-Vert, Gambie, Guinée, Guinée-Bissau, Sénégal, Sierra Leone, Côte d’Ivoire, Liberia).

FD/AKS

Dans la même rubrique
Charger plus dans Dépêches

Voir aussi...

SENEGAL-HABITAT / Département de Mbacké : seuls 35 % des constructions font l’objet d’une demande d’autorisation

Mbacké, 16 juil (APS) – Seuls 35 % des constructions du département de Mbacké (centre) fon…